comparatif
Offre ADSL
Offre Mobile
Nous suivre
      

Les meilleures promos
-15€ offerts en vous faisant parrainer par l'un de nos 50 parrains
PROMO
Orange
1 mois offert (en + des promos en cours) en vous faisant parrainer par un de nos 80 parrains
PROMO
10€ de réduction en vous faisant parrainer par l'un de nos 20 parrains
PROMO
REJOIGNEZ-NOUS !
Zone admin

Test d'éligibilité de ligne ADSL (pour savoir à quelles offres vous pouvez souscrire)

Télécoms : Le régulateur lance J’alerte l’Arcep

Ajouté le 18/10/2017 - Auteur : 0000
Votre téléphone fixe classique ne fonctionne plus et l'opérateur ne réagit pas ? Votre accès à Internet est très lent ? Malgré de nombreuses relances, votre opérateur est aux abonnés absents ?

Vous pouvez dénoncer ces dysfonctionnements sur "J’alerte l’Arcep", une plateforme lancée mardi 17 octobre par l’Arcep, qui utilise les données recueillies dans le cadre de son action de régulation.


La nouvelle plateforme d’alerte citoyenne

Comme prévu, le gendarme des Télécoms vient de lancer sa nouvelle plateforme d’alerte citoyenne à l’adresse https://jalerte.arcep.fr/.

C’est au cours d’une conférence tenue le mardi 17 octobre que l’Arcep à présenter en détail son nouvel outil d’alerte.

Grâce à lui, le régulateur des Télécoms pourra facilement mesurer l’ampleur des dysfonctionnements et pousser les opérateurs Bouygues Télécom, SFR, Orange Télécom et Free à améliorer leurs services et leur réseau.


La plateforme permettra d’observer notamment "les pics de dysfonctionnements, les baisses de débits, les coupures et d’intervenir vite" résume Sébastien Soriano, le président de l'Arcep.

En clair, que vous soyez particulier, entreprise ou élu local, en 3 étapes et moins de 5 minutes, vous pouvez expliquer le problème, désigner l'opérateur concerné, joindre une photo, un courrier, etc.

Les lanceurs d'alerte pourront partager d'un clic, sur les réseaux sociaux (Twitter ou Facebook), leur signalement.

Mettre la pression aux opérateurs

L'Arcep traitera et regroupera ensuite les signalements pour les transmettre si besoin à Bouygues Télécom, SFR, Orange Télécom ou Free.

Là encore, l'idée pour l’Arcep est de profiter de son statut de gendarme du secteur pour peser sur les opérateurs et leur mettre la pression pour résoudre les problèmes.

A noter qu’un mail de validation de dysfonctionnement et une fiche sur leur problème seront envoyés aux utilisateurs qui ont lancé une alerte, il sera dès lors possible de l’ajouter à toute plainte déposée devant la DGCCRF ou autres.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Ajouter un commentaire

Votre nom :


Votre commentaire :

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2017 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers