comparatif
Offre ADSL
Offre Mobile
Nous suivre
      

Les meilleures promos
-15€ offerts en vous faisant parrainer par l'un de nos 50 parrains
PROMO
Orange
1 mois offert (en + des promos en cours) en vous faisant parrainer par un de nos 80 parrains
PROMO
10€ de réduction en vous faisant parrainer par l'un de nos 20 parrains
PROMO
REJOIGNEZ-NOUS !
Zone admin

Test d'éligibilité de ligne ADSL (pour savoir à quelles offres vous pouvez souscrire)

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | »

les brèves

Bouygues le prix de ses offres de box internet

Ajouté le 13/04/2016 - Auteur : 0000
L'échec de la fusion avec Orange pousse Bouygues Telecom à augmenter ses recettes.

L'opérateur a décidé de revoir à la hausse ses tarifs dans l'Internet fixe avec une location de 3 euros par mois et un engagement de 12 mois pour tous ses nouveaux abonnés.


Alors que ses concurrents ont décidé de continuer la guerre des prix, Bouygues Télécom, de son côté, pratique la hausse de prix sur les box Internet.

Dans la foulée de l’échec de ses négociations avec Orange, Bouygues telecoms a choisi d'augmenter les recettes provenant des nouveaux clients à ses offres fixes à haut débit (ADSL et fibre optique).

Pour ce faire, il impose la location, à 3 euros par mois, de la box (et de son décodeur) à ses nouveaux clients uniquement.

Bouygues s'inspire ainsi d'Orange Télécom et de SFR qui utilise déjà ce "subterfuge" afin d’augmenter le revenu moyen de chaque abonné de 36 euros par an, en plus de son abonnement.


La Bbox Miami

Le symbole du changement de politique tarifaire de Bouygues télécoms est incarné par le lancement commercial officiel de sa Bbox Miami.

Désormais, pour toute nouvelle souscription, l’abonnement mensuel à l'offre Bbox Miami passe à 26,99 euros contre 25,99 euros pour les premiers abonnés.

En rajoutant les 3 euros du coût de location de la box, le prix revient ainsi à 29,99 euros par mois pour tout nouveau souscripteur.

Il faudra ajouter 8 euros par mois hors de la zone ADSL dégroupée par Bouygues Telecom, dans le cas où ce dernier utilise et paie l'usage du réseau ADSL d'un opérateur concurrent.

De même, son offre ADSL la moins chère dépasse désormais la barre symbolique des 19,99 euros en y ajoutant la location de 3 euros par mois (et toujours 8 euros de plus lorsque Bouygues Télécom n'est pas l'opérateur du réseau ADSL) soit 22,99 euros/mois.

Pour conclure, les opérateurs ont décidé d'enrayer la diminution tendancielle de la facture moyenne mensuelle voix et données par ligne fixe, alors qu'ils continuent de s'écharper sur les prix des services mobiles 3G/4G.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


Free: Serein face à l'échec du rachat de Bouygues

Ajouté le 06/04/2016 - Auteur : 0000
Le groupe de Xavier Niel est finalement celui qui perdra le moins dans cette fusion avortée. Free confirme donc ses objectifs et sa stratégie.

Free Mobile aurait pu être un des grands gagnants du rachat de Bouygues Telecom par Orange.


Le partage des actifs, aurait permis au trublion de racheter du réseau, des fréquences et des clients mobiles, fixes et entreprises de Bouygues Télécom.

Et donc d'accélérer la construction de son réseau mobile.

Mais d'un autre côté, vu la marge de croissance de Free sur le marché, qui compte déjà autant voire plus de clients que son concurrent, Free était l’opérateur qui avait le moins à perdre en cas d'échec.

Free reste serein face à l'échec du rachat de Bouygues et souligne que ça n'aura aucune conséquence sur son modèle économique et sur ses performances à venir.


Free n'a pas la pression

Free n'a pas la pression et met ainsi en avant sa stratégie très haut débit qui va accélérer les performances financières déjà en forte croissance.

En effet, depuis 4 ans Free a plus que doublé son chiffre d'affaires (+108%), augmenté de +78% son Ebitda et plus que triplé sa base d’abonnés avec 13 millions d'abonnés supplémentaires.

Iliad, la maison mère a l’ambition de poursuivre sa forte croissance en appuyant sa dynamique sur un patrimoine industriel et financier considérablement renforcé depuis 2015, avec l'augmentation de son portefeuille de fréquences.

Le Groupe réitère l’ensemble de ses objectifs : Part de marché Haut Débit et Très Haut Débit fixe de 25% à long terme.

Rappelons qu'Iliad a dégagé en 2015 un bénéfice net de 335 millions d'euros, en hausse de 20,3%, grâce notamment à une augmentation du nombre de ses abonnés, tant dans la téléphonie fixe que mobile.

Sur l'ensemble de l'exercice, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 4,41 milliards d'euros, en hausse de 5,9% par rapport à 2014.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


2 commentaires - Voir | Rédiger

FIN DE LA GUERRE DES PRIX CETTE ANNÉE

Ajouté le 23/03/2016 - Auteur : 0000
Selon les prévisions de Moody’s (agence de notation) la fin de la guerre des prix serait pour cette année, avec un potentiel retour à trois opérateurs.

A l’approche de la date de fin des négociations pour le mariage entre Orange Télécom et Bouygues Télécom, la célèbre agence de notation Moody’s publie ses prévisions sur l’état du marché des télécoms en 2016.


D’après ses analyses, le marché des télécoms devrait être plus rentable cette année pour la simple et bonne raison que les opérateurs vont mettre un terme à la guerre des prix qu’ils se livrent depuis maintenant quelques années et surtout depuis l’arrivée du trublion Free sur le secteur.

Ainsi, les opérateurs vont pouvoir accélérer leurs investissements pour le déploiement de la fibre et de la 4G, afin d’attirer encore plus d’utilisateurs et améliorer leur rentabilité mais aussi la qualité de service.


Par ailleurs, cette trêve dans la guerre des prix serait favorisée par le rachat de Bouygues Telecom par l’opérateur historique Orange Telecom.

En effet, si le rapprochement aboutit, tous les opérateurs y trouveront leur compte.

SFR récupèrerait ainsi des clients de Bouygues Telecom, Free Mobile une partie du réseau, des fréquences et des boutiques et Bouygues Télécom 10 à 15% d’ Orange Télécom.

On se retrouverait alors avec un marché à trois opérateurs moins favorable à la concurrence. Et avec des opérateurs comblés par la part du gâteau qu’ils auront pu récupérer, continuer de se livrer bataille sur les prix n’aurait plus de sens !

Ceci reste bien sur que des prévisions du cabinet Moody’s, mais tous les éléments sont réunis pour que l’agence voit juste.

Pour le consommateur, cela signifie donc que des offres comme la vente privée Free Mobile ou l’offre choc de B&You vont se raréfier.

Pour cette année, le cheval de bataille pour les opérateurs sera la qualité !

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


1 commentaire - Voir | Rédiger

SFR prêt à prendre les actifs de Bouygues Telecom

Ajouté le 16/03/2016 - Auteur : 0000
L’opérateur SFR remonte doucement la pente après avoir connu en 2014, une très forte érosion de son nombre d’abonnés.

En effet, pour amortir le départ de nombreux de ses clients mobile suite à son rachat par Numéricâble, l’opérateur au carré rouge n’avait pas hésité à casser les tarifs de ses forfaits durant les fêtes de fin d’années.


Une stratégie commerciale plus ou moins réussie puisque l’opérateur a publié des résultats annuels mardi 15 mars en légère progression.

Sur l’année 2015, SFR a perdu 991 000 clients mobiles et 224 000 dans l’accès à Internet fixe.

A 11 milliards d’euros, le chiffre d’affaires de SFR affiche encore une baisse de 3,5 % sur un an. Mais l’opérateur est repassé dans le positif, avec un bénéfice net de 682 millions d’euros.

22 millions de prises à la fibre en 2022

SFR préfère mettre l’accent sur la bonne santé de ses offres « fibre » (l’accès en fibre optique jusqu’au domicile), qui ont augmenté de 17 % en 2015, à 1,8 million de clients. L’opérateur, qui a investi 1,8 milliard d’euros dans son réseau en 2015, souhaite relier 22 millions de prises à la fibre en 2022, soit le même niveau que son concurrent Orange .


6 milliards de rétrocessions d’actifs

L’opérateur envisage de prendre la plus grosse part des actifs de Bouygues Télécom, soit 6 milliards de rétrocessions.

Cette publication intervient alors qu’Orange Télécom négocie toujours le rachat de Bouygues Telecom.

Les discussions actuelles sont en phase de finalisation et concernent SFR , candidat comme Free à la reprise d’une partie des actifs.

Selon nos informations, les dirigeants de Free et de SFR ont rencontré à tour de rôle celles de Bouygues Télécom vendredi 11 mars et lundi...

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


1 commentaire - Voir | Rédiger

4G : Dans les stades de l’Euro 2016 de football

Ajouté le 09/03/2016 - Auteur : 0000
Se connecter sur internet, c’est généralement très compliqué dans un stade de foot, car les antennes sont souvent saturées.

Mais ce ne sera plus le cas lors de l’Euro 2016, qui débute le 10 juin prochain, puisque Orange, Free, SFR et Bouygues Télécom se sont alliés pour couvrir tous les stades en 4G, et bien sûr en 3G et 2G également.


Et pour que chacun puisse se connecter, les opérateurs n’ont pas hésité à multiplier le nombre d’antennes.

Rien qu’au Parc des Princes, ce sont 40 antennes qui ont été installées, soit une pour 1500 spectateurs (le Parc compte 60 000 places).

Le débit devrait être le plus important jamais utilisé pour une compétition sportive en Europe.

Un opérateur « leader » désigné

Pour s’organiser, dans chaque stade, un opérateur « leader » a été désigné. Il sera en charge de déployer une infrastructure antennaire où chaque autre opérateur viendra installer sa baie télécom.

SFR est leader à Marseille, Nice et Lille, Bouygues Télécom au Parc des Princes (Paris), et Orange Télécom sur les six autres stades.

Free n’est opérateur « leader » sur aucun stade mais y installe ses équipements et devrait être présent sur tous les stades.

Au-delà de l’Euro 2016, toutes ces installations ont vocation à rester et à être utilisées pour d’autres manifestations.


Orange, partenaire télécoms de l’Euro

Orange Télécom joue par ailleurs un rôle particulier pour l’Euro de foot car l’opérateur a été choisi pour être le fournisseur officiel des services de télécommunications, pour la deuxième fois.

A ce titre, c’est lui qui va connecter les membres de l’organisation de l’Euro, les officiels, les journalistes.

Il déploie aussi plusieurs milliers de lignes de téléphone mobiles pour les employés de l’UEFA.

Et c’est surtout lui qui va assurer la transmission aux télévisions du monde entier des images des matchs depuis les dix stades de la compétition.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


2 commentaires - Voir | Rédiger

SFR propose une promotion de 5€/mois

Ajouté le 02/03/2016 - Auteur : 0000
SFR offre une promotion de 5€/mois pendant un an sur tous ses forfaits mobiles, jusqu'au 29 mars.

Jusqu'à 10 euros de remise sur les forfaits SFR

En plus de cette promotion de 5 euros par mois sur tous ses forfaits, l’opérateur au carré rouge continue à offrir 5 euros de remise supplémentaires tous les mois en cas de portabilité du numéro sur les forfaits Starter 1Go, Power et Premium.

Il est donc possible de bénéficier jusqu'à 10 euros de remise par mois !

Un forfait mobile à 0 euro pour les clients box SFR

Par ailleurs, les clients box SFR (ADSL ou Fibre) bénéficient de 5 à 10 euros de réduction par mois sur leurs forfaits mobiles.

Ainsi, il est possible d’avoir un forfait mobile pour 0 euro !

Les clients box, en cumulant ces promotions, peuvent bénéficier gratuitement du forfait 2H + 100 Mo qui inclut donc deux heures d’appels en France métropolitaine, les SMS et MMS illimités ainsi qu’une enveloppe data de 100Mo.

Pour les non-clients box, ce forfait est facturé 4.99 €/mois pendant un an (sans mobile avec engagement 12 mois).


La série limitée Power 20Go (40Go pour les clients Fibre) est de retour

Jusqu’au 29 mars, la série limitée Power 20 Go est de retour. Elle permet aux clients Fibre de profiter de 40Go d’internet mobile, et aux autres de 20Go d’internet mobile.

Ce forfait est plutôt intéressant pour les clients Fibre de SFR qui souhaitent faire porter leur numéro, car il ne revient ainsi qu’à 17.99 euros par mois pendant un an (sans mobile avec engagement 12 mois).

Ce forfait propose donc 40Go d’internet mobile pour les clients Fibre et 20Go pour les autres), les appels inclus en France et vers les DOM, les SMS/MMS sont compris ainsi que la possibilité d’utiliser son forfait comme en France depuis l’Europe et les DOM.

Enfin, il comprend aussi la possibilité de choisir un extra parmi 6 au choix : la SVOD avec Zive, le journal L’Equipe en version digitale, le streaming musical avec Napster, le GPS avec iCoyote, la presse avec LeKiosk et les jeux vidéo avec SFR Jeux.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


1 commentaire - Voir | Rédiger

Rachat de Bouygues Telecom par Orange

Ajouté le 24/02/2016 - Auteur : 0000
Le rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange, tarde à se mettre en place.

Stéphane Richard, le patron d'Orange, l'a réaffirmé à Barcelone, en marge du Mobile World Congress, il faudra attendre «courant mars» pour connaître l'issue des négociations.


«Pour le moment les discussions se poursuivent, tous les jours, on arrêtera s'il n'y a plus de dynamique» a t-il précisé.

Aucune date limite n'a été fixée, mais personne ne veut faire traîner les choses.

Les préoccupations de Stéphane Richard restent les mêmes, «il faut que l'opération crée de la valeur pour Orange, que le risque concurrentiel soit maîtrisé et qu'il n'y ait pas de risque social».


Un accord à quatre

Un mariage entre deux personnes n'est pas toujours facile à organiser, alors entre quatre...

En effet, certains actifs de Bouygues Télécom devront être cédés à Free et à SFR, pour des raisons concurrentielles.

Les nombreux petits détails prennent du temps à régler, en dépit de réunions régulières des protagonistes.

Si le découpage des actifs semble arrêté, le prix affecté à chacun n'est toujours pas fixé.

Pour compliquer des discussions, il y aurait même des désaccords au sein de chaque opérateur.

Ainsi, le prix fixé pour le rachat de Bouygues Telecom par l’opérateur historique est de l'ordre de 10 milliards d'euros, mais chez Orange Télécom, tous ne seraient pas d'accord sur son montant précis.

Il reste aussi à établir exactement la répartition entre le numéraire et les actions d'Orange que recevrait Bouygues pour la cession de sa filiale télécoms.

Le tout en préservant la participation de l'Etat pour que ce dernier conserve trois sièges au conseil d'administration d'Orange.

Les choses seraient aussi très compliquées chez Free, qui changerait de modèle économique, passant d’un opérateur virtuel à un opérateur de réseau.

Un changement qui ne serait pas du goût de tous !

Une fois un éventuel accord trouvé, Orange devra encore soumettre le dossier à l'Autorité de la concurrence, qui, elle pourrait tout à fait demander des cessions supplémentaires, ou différentes de celles envisagées par les opérateurs.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


1 commentaire - Voir | Rédiger

Red by SFR : Nouveau forfait personnalisable

Ajouté le 17/02/2016 - Auteur : 0000
Pour son nouveau départ « RED by SFR » lance une offre, à la carte.

Le groupe Numéricâble-SFR a officialisé lundi 15 février au soir le nouveau RED by SFR.


L'offre 100% en ligne inaugure une nouvelle marque, de couleur verte pastelle en adéquation avec l'air du temps.

Un forfait mobile à la carte

Le forfait premier prix Red Mini reste à 6 euros/mois, il passe de 2 à 3 h d'appels mais de 100 à 50 Mo d'internet en 4G.

En cas de dépassement jusqu'à quatre recharges automatiques sont déclenchées, à raison de 20 Mo pour 1 euro. Une version bloquée est proposée pour un supplément d'1 euro/mois.

Pour 10 euros/mois, le forfait à personnaliser offre des appels illimités mais pas d'internet.


Quatre autres paliers d'internet sont proposés :

- 50 Mo d'internet en 4G pour un total de 11 euros/mois

- 500 Mo pour un total de 13 euros/mois

- 5 Go pour un total de 20 euros/mois

- 15 Go pour un total de 26 euros/mois

Ce dernier palier fait l'objet d'une offre de lancement, avec laquelle il est proposé aux 100 000 premières souscriptions pour 15 euros/mois à vie.

D'autres options permettent de répondre au plus près aux besoins de chacun :

- L’option SMS illimités vers et depuis l'Europe et les DOM à 1 euro/mois

À partir de 5 Go, pour de 2 euros de plus par mois, des versions Travel permettent d'utiliser sans surcoût pendant 15 jours/an son forfait depuis l'Europe et les DOM

Une offre d'internet fixe élargie

Red by SFR élargit aussi son offre d'internet fixe, qui s'établit désormais ainsi :

- Red DSL en zone dégroupée, comprend internet en ADSL, ADSL2 ou VDSL2 et le téléphone pour 30 euros/mois

- Red DSL en zone non dégroupée, inclut internet en ADSL et le téléphone pour 35 euros/mois

- Red Fibre, propose internet par câble jusqu'à 100 Mb/s en réception et 5 Mb/s en émission et le téléphone pour 30 euros/mois. La télévision et le décodeur Zive sont en option pour 2 euros/mois de plus par mois.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


Déploiement des réseaux fibre en France

Ajouté le 10/02/2016 - Auteur : 0000
Les industriels qui exploitent les réseaux de fibre dans les zones peu denses demandent à l’Etat de faire pression sur les opérateurs concernant leurs engagements fibre.


Alors que les discussions continuent entre Orange Télécom et Bouygues Télécom en vue d’un potentiel mariage, certains craignent les conséquences que cela pourrait avoir sur le déploiement des réseaux très haut débit en France.

Un plan à 20 milliards d’euros, financé en partie par les opérateurs télécoms et par l’Etat, qui prévoit la couverture totale en fibre optique à horizon 2022, sur tout le territoire.

Sur certaines zones, les opérateurs co-investissent ensemble, mais du retard a été pris notamment du fait de la fusion entre Numéricâble et SFR en 2015.

Les grands opérateurs ne jouent pas suffisamment le jeu 

Le principal souci de ces opérateurs qui déploient des réseaux fibre cofinancés par l’Etat (Réseaux d’Initiative Publique, RIP) dans les zones les moins denses, c’est de faire en sorte que ceux-ci soient ensuite utilisés et commercialisés par Orange et SFR.

Or, les industriels estiment qu’au stade actuel, le compte n’y est pas car les grands opérateurs ne s’impliquent pas suffisamment.


« En tant qu’actionnaire d’ Orange Télécom, l’Etat pourrait l’inciter à être davantage client des RIP », suggère Etienne Dugas, le président de la FiRIP, qui fédère les industriels des réseaux d’initiative publique (160 entreprises pour des revenus de 1,5 milliard d’euros).

Ces réseaux concernent 43 % de la population, rappelle t’il.

Les industriels du secteur s’agacent surtout de voir les grands opérateurs vanter à grand renfort de publicité les avantages de la fibre optique sans pour autant faire les efforts suffisants, selon eux, pour accélérer le déploiement et la commercialisation dans les zones peu denses du territoire.

Orange vient toutefois de s’engager avec la Bretagne pour exploiter et commercialiser 1,2 million de prises très haut débit construites par un syndicat mixte.

D’autres projets avec des RIP sont en cours, comme en Auvergne ou en Gironde.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


SFR : Nouveaux tarifs à la hausse

Ajouté le 03/02/2016 - Auteur : 0000
SFR inaugure une nouvelle grille tarifaire. Elle est plutôt en augmentation concernant la fibre et le mobile, même si les plus gros forfaits sont plus gourmands en data.

Mettant fin à plusieurs mois de séries limitées avantageuses, l'opérateur au carré rouge renouvelle sa grille tarifaire et en profite pour revoir ses prix plutôt à la hausse.

Le forfait 1 Go pénalisé

Les forfaits 100 Mo et 1 Go de la gamme Starter, restent inchangés. Au contraire, le troisième forfait, qui offre 1 Go et les appels illimités, passe de 14,99 à 19,99 euros par mois durant la première année. Passé ce délai, le prix repassent à 24,99 euros.

Les clients de la box y perdent sur toute la ligne. Ils ne se voient plus proposer l’abonnement à 9,99 euros mais à 14,99 euros la première année, et à 19,99 euros au lieu de 14,99 euros par la suite.


Plus de data pour le Power et le Premium

Concernant la gamme Power, le forfait 10 Go passe à 20 Go pour seulement 1 euro de plus, plutôt avantageux !

Par contre, les abonnés box devront payer six euros supplémentaires. Ils profiteront de deux bonus : le roaming en Amérique du Nord et en Chine et les appels illimités en fixe vers 100 destinations qui sont désormais inclus, alors qu'ils étaient uniquement réservés à l'offre Pretium, jusqu’à maintenant.

L'utilisation du forfait depuis l'étranger est, elle, étendue à 35 jours par an contre 15 jours auparavant.

Quant au forfait Premium, il offre 5 Go de data supplémentaires et passe donc à 20 Go au lieu de 15 Go, pour le même prix.

Les tarifs augmentent la première année pour les nouveaux clients Fibre

Concernant la Fibre, les tarifs restent inchangés : de 29,99 à 59,99 euros par mois.

Mais les tarifs préférentiels augmentent durant les douze premiers mois de l'abonnement.

Ce sera 13 euros de plus pour un débit de 200 Mbits/s, 3 euros pour le 400 Mbits/s, 5 euros pour le 400 Mbits/s 4K, et 5 euros supplémentaires aussi pour le 800 Mbits/s.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | »

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2017 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers