comparatif
Offre ADSL
Offre Mobile
Nous suivre
      

Les meilleures promos
-15€ offerts en vous faisant parrainer par l'un de nos 50 parrains
PROMO
Orange
1 mois offert (en + des promos en cours) en vous faisant parrainer par un de nos 80 parrains
PROMO
10€ de réduction en vous faisant parrainer par l'un de nos 20 parrains
PROMO
REJOIGNEZ-NOUS !
Zone admin

Test d'éligibilité de ligne ADSL (pour savoir à quelles offres vous pouvez souscrire)

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | »

les brèves

SFR et Neuf ADSL se rapprochent

Ajouté le 04/01/2008 - Auteur : scousser
Selon la Lettre de l’Expansion, SFR déclare son intention Neuf Cegetel via une OPA au début de l'année 2008.

Le montant de la transaction est estimé à près de 40 € par titre Neuf Cegetel.

Pour rappel SFR détient 40 % de Neuf Cegetel.

De plus, les deux opérateurs utilisent pour ainsi dire le même backbone NSS même si un appel d'offre officiel aurait pu laissé croire que SFR allait utiliser le réseau Completel, comme pour la dartybox.

Inversement Neuf utilise le réseau GSM de SFR pour son offre de téléphonie.

Ce rachat va donc dans le sens de l'histoire...
4 commentaires - Voir | Rédiger

Alice lance téléchargement musique illimitée

Ajouté le 09/12/2007 - Auteur : scousser
source : degroupnews.com

Alice adsl lance son offre de téléchargement de musique illimitée en partenariat avec EMI

Après Neuf et Universal, c'est au tour d'Alice de mettre en place une offre de téléchargement de musique à l'attention de ses abonnés avec l'aide d'EMI. Le fournisseur d'accès propose ainsi près de 320 000 titres en ligne via son offre Alice Music.

Les nouveaux abonnés Alice bénéficieront de ce service supplémentaire pour le même prix qu'un abonnement classique, soit 29,95 €/mois en zone dégroupée et 34,95 €/mois en zone non dégroupée. Seuls les abonnés en ADSL Nu devront débourser 5 € de plus pour l'abonnement pour un tarif de 39,95 €/mois. A noter que les anciens abonnés d'Alice voulant souscrire à cette offre devront se réengager pour 12 mois.

Une grande partie du catalogue EMI sera disponible avec des artistes comme Air, David Bowie, Diam's, M, Gorillaz, Coldplay, Norah Jones... Plusieurs labels de la galaxie EMI sont représentés dont Labels, Virgin, Blue Note, Virgin Classics, Capitol...

L'abonnement donne accès à l'intégralité du catalogue, sans limite de style comme c'est le cas chez Neuf. Mais le point commun de ces deux offres est l'utilisation des DRM. En effet, les titres fournis par Alice sont au format WMA avec DRM 10 et nécessitent donc l'utilisation de Windows Media Player. Les titres sont limités à 3 transferts vers des baladeurs numériques et téléphones portables.

L'offre est non compatible avec MacOS, Linux et plusieurs lecteurs MP3 (dont les iPod et iPhone). D'ailleurs, avant de souscrire à cette offre, il vaut donc mieux s'assurer de la compatibilité de son lecteur MP3 en visitant cette page.

Voilà une offre intéressante au niveau du contenu mais qui risque de décevoir à cause du manque d'intéropérabilité du format choisi.
3 commentaires - Voir | Rédiger

le desimlockage de l'iphone légalement

Ajouté le 09/12/2007 - Auteur : scousser
Depuis que l'iPhone est sorti en France, il peut être désimlocké légalement.

La manipulation est d'ailleurs assez simple, puisqu'il suffit de payer 100 euros à Orange après achat. Pour peu que vous n'ayez pas pris d'abonnement, vous aurez même droit à un iPhone « nu », mais pour 750 Euros tout de même, déblocage compris. L'opération est assez rapide, mais prend tout de même une petite semaine - le temps qu'Orange donne à Apple le numéro de série et l'IMEI de l'appareil. Ensuite, une simple connexion à iTunes suffit. (Il suffit de faire une restauration de l'appareil via iTunes si vous êtes un peu pressés...)

Concernant les modèles américains, c'est bien plus problématique. Depuis le firmware 1.1.2 (actuellement présent sur tous les iPhone récents), les hackers ne sont pas arrivés à craquer la protection d'Apple. La clef de cryptage semble être vraiment redoutable, alors que ce logiciel interne est maintenant disponible depuis un bon moment déjà. Pire, il est possible que la version 1.1.3 arrive rapidement, et change une nouvelle fois le système de protection.

Mais un petit espoir semble naître : sur certains forums, des utilisateurs prétendent avoir réussi à faire désimlocker leur iPhone US par Orange. Mais ce ne sont pour l'instant que des bruits de couloirs, et nous n'avons pas eu de preuve de la chose. En tout cas, même si vous avez l'occasion d'aller aux USA et de profiter des iPhones à 400 dollars, nous ne saurions vous conseiller de ne pas les acheter, au risque d'avoir la désagréable surprise de se retrouver avec une jolie brique marquée d'une Pomme pendant encore de longues semaines...
4 commentaires - Voir | Rédiger

l'iphone mac itunes vulnérables car virus mac

Ajouté le 09/12/2007 - Auteur : scousser
Apple cartonne avec ses Mac, ses iPhone, ses iPod, son iTunes. Une médaille qui a son revers, car qui dit davantage de logiciels Apple, dit une nouvelle source de revenus potentiels pour les hackers. Les «virus Mac» se sont multipliés en quelques semaines.

Apple a vu son chiffre d'affaires atteindre 6,22 milliards de dollars durant le dernier trimestre. La firme de Cupertino a notamment vendu un montant record d'ordinateurs Macintosh : 2,16 millions d'unités durant ce même trimestre. Et, entre le 29 juin, date de son lancement, et la fin septembre, Apple a écoulé plus de 1,4 million d'iPhone.

Après des années passées dans l'ombre du PC et de Microsoft, la marque Apple est devenue un must absolu. De quoi éveiller l'intérêt des hackers. Et leur appétit, si l'on en croit une étude de F-Secure, compagnie finlandaise spécialisée dans la sécurité sur le Net.

«Davantage d'ordinateurs et autres appareils Apple, cela veut dire une base plus large de logiciels Apple installés, souligne F-Secure sur son site Internet. Or, les gangs de hackers ne consentent pas d'effort pour développer un virus, un spyware, etc., sans la certitude d'un retour sur investissement.» Or, avec un parc estampillé Apple de plus en plus important, cela fait des millions d'utilisateurs à leurrer.

Depuis octobre, 150 variantes de logiciels malveillants frappent les Mac D'autant que ces utilisateurs des produits Apple seraient plus facilement grugés que les autres. Question d'habitude : les clients de Microsoft sont prévenus depuis longtemps des problèmes de sécurité qu'entraîne toute connexion au Web. Alors que les acheteurs des produits de Steve Jobs ont développé, selon F-Secure, un «sentiment de fausse sécurité». Du coup, les tromper pour obtenir des données personnelles, telles qu'un numéro de carte bancaire ou n'importe quel mot de passe, est un jeu d'enfant pour un hacker.

«Ces deux dernières années, nous n'avions déniché qu'un ou deux exemples de logiciel malveillant destiné aux Mac, précise Patrik Runald, chercheur en sécurité chez F-Secure. Depuis le mois d'octobre, ce chiffre est passé à 150 variantes !»

L'iPhone est également une proie de choix. Surtout depuis que le déblocage de ses contrôles de sécurité, afin de le faire «tourner» avec d'autres opérateurs qu'AT&T, est devenu une sorte de sport national aux Etats-Unis.

360 millions de dollars réclamés à Apple pour violation de brevet Un malheur n'arrivant jamais seul, Apple est l'objet d'un procès assez conséquent au Texas. Petite consolation : il n'est pas seul en cause, puisque son comparse pour l'iPhone, AT&T, mais aussi Comcast, Cablevision et eBay sont également assis sur le banc des accusés.

La plainte a été déposée par Klausner Technologies. Au cœur du dossier : les services Optimum Voicemail de Cablevision, Digital Voice Voicemail de Comcast, Skype Voicemail d'eBay, ainsi que l'iPhone du duo Apple/AT&T. Des services qui traduisent des messages vocaux en textes lisibles sur un smartphone.

Klausner les accusent tous autant qu'ils sont d'avoir enfreint les lois sur la propriété intellectuelle. La firme réclame, en guise de royalties, 360 millions de dollars à AT&T et Apple, ainsi que 300 millions de dollars de Comcast, Cablevision et Skype.

Un dernier détail qui pourrait avoir son importance : Klausner, qui a pourtant son siège à New York, a pris soin de déposer sa plainte auprès de la cour fédéral du Texas. Celle-ci s'est classée 2e au classement des juridictions les plus favorables aux détenteurs de brevet, élaboré par PricewaterhouseCoopers. source : trends.be
2 commentaires - Voir | Rédiger

application google pour l'iphone d'apple

Ajouté le 09/12/2007 - Auteur : scousser
source : silicon

La firme de Mountain View surfe sur la vague iPhone en proposant ses applications hébergées aux heureux propriétaires du gadget hybride "téléphone/balladeur"

Publicité"iPhone": est le mot le plus recherché de la Toile en 2007! (chiffres Google) normal donc, que le géant des moteurs de recherche cherche à tirer profit de cette énorme popularité, et à s'imposer sur le marché encore tendre de l'Internet Mobile.

D'ailleurs, le 3 décembre 2007, le webzine Daily Tech, annonçait que l'américain envisageait de lancer un nouveau service pour les mobiles: la géolocalisation sans GPS, nom de code MyLocation.

Aujourd'hui, Google annonce une nouvelle application pour l'iPhone, qui devrait permettre aux utilisateurs du terminal d'intégrer les services hébergés qui sont déjà proposés par l'ogre Google, à savoir Search, Gmail, Calendar, Reader.

Ces applications pourront être utilisées lorsque l'iPhone sera connecté au Web par l'intermédiaire de sa carte WiFi, précise Google.

Sans donner plus de détails sur la date de lancement de cette nouvelle application ou sur le modèle économique envisagé, Google a indiqué qu'il allait utiliser des technologies de navigation comme AJAX, afin d’optimiser l'utilisation de ses services "live".

"Nous travaillons sur de nouvelles technologies afin d'améliorer l'accès et l'utilisation de l'Internet Mobile sur de nombreux combinés. Le navigateur de l'iPhone, Safari, offre de très bonnes performances" souligne le communiqué de Mountain View.

Pour conclure, rappelons qu'en France, l'iPhone est disponible depuis le 29 novembre. Il est distribué par l'opérateur Orange. La filiale de France Télécom annonce que 30.000 iPhones ont déjà été vendus en 5 jours, soit une moyenne de 6.000 combinés par jour.
2 commentaires - Voir | Rédiger

marché de la sécurité avec Stonesoft

Ajouté le 04/12/2007 - Auteur : scousser
Les principaux actionnaires de Stonesoft, fournisseur innovant de solutions intégrées de sécurité réseau et de continuité de service, sont particulièrement confiants quant à l'avenir de l'entreprise. Pour s'assurer que la stratégie et le plan de croissance de l'entreprise poursuivent leur évolution positive, ils se sont déclarés prêts à investir au moins 3 millions d’euros dans la société.

Au cours de l’année écoulée, Stonesoft a œuvré sans relâche et avec détermination à l’application de sa stratégie commerciale et marketing afin de favoriser son développement à l'échelle mondiale. Au vu des résultats obtenus, les principaux actionnaires de l’entreprise ont foi en la croissance du chiffre d’affaires et en l’évolution positive de son résultat d’exploitation. Aussi, pour que Stonesoft continue sur sa lancée, ils ont fait part de leur intention d’investir au moins 3 millions d'euros dans l'entreprise. Cet investissement prendra la forme d'une obligation convertible.

« De par le renouvellement et l'enrichissement de notre gamme de produits, notre rôle a évolué : d'apporteurs de solutions de sécurité réseau, nous sommes devenus un fournisseur de solutions de sécurité réseau intégrée, de disponibilité de l’information et de continuité de service. C'est ce qui a renforcé notre position sur le marché », précise Ilkka Hiidenheimo, fondateur et Président-Directeur général de Stonesoft. « Les évolutions stratégiques, l’extension de notre gamme de produits, les recrutements au niveau des ventes et du marketing ainsi que la formation des commerciaux nous ont permis de développer considérablement notre filière de ventes, cette année notamment. »

« Ces changements commencent peu à peu à porter leurs fruits. Étant l’un des principaux actionnaires de l'entreprise, je tiens à m'assurer que cette évolution positive se poursuive. Très impliqué dans les opérations de Stonesoft, je suis tout à fait disposé à investir dans l’entreprise », a précisé M. Hiidenheimo.

Suite à cette annonce, le Conseil d’administration de Stonesoft a décidé d'émettre une obligation convertible auprès d'un nombre limité d'investisseurs. Cette stratégie a pour objectif d'apporter à l'entreprise un financement supplémentaire de 3 à 5 millions d'euros, si nécessaire. Cette question sera réglée lors de la prochaine assemblée générale annuelle des actionnaires au plus tard.

« Les entreprises du monde entier s'appuient sur les produits StoneGate pour assurer la sécurité de leur flux d’informations au quotidien. Nous sommes fiers du niveau de continuité de service que nous avons été à même de fournir à nos clients StoneGate », ajoute M. Hiidenheimo. « Nos produits ont également été applaudis par de prestigieux organismes de recherche : dans le dernier rapport Hype Cycle for Information Technology de Gartner Inc., par exemple, les avantages commerciaux induits par nos pare-feu de pointe les ont placés au premier rang dans leur catégorie.

A propos de Stonesoft Stonesoft Corporation (OMX : SFT1V) est un fournisseur innovant de solutions de sécurité réseau intégrées. Ses produits sécurisent le flux d'informations à l'échelle d'entreprises distribuées. Les clients de Stonesoft sont notamment des entreprises dont les besoins commerciaux croissants requièrent une sécurité réseau avancée et une connectivité professionnelle permanente.

La solution de connectivité sécurisée StoneGate™ fusionne les aspects de la sécurité réseau que sont le pare-feu (FW), le réseau privé virtuel (VPN), la prévention d'intrusion (IPS), la solution de réseau privé virtuel à technologie SSL (SSL VPN), la disponibilité de bout en bout, ainsi qu'un équilibrage des charges plébiscité, au sein d'une appliance dont la gestion est centralisée et unifiée. Les principaux avantages de la solution de connectivité sécurisée StoneGate se traduisent notamment par un coût total de possession faible, un excellent rapport prix/performances et un retour sur investissement élevé.

La solution SMC (StoneGate Management Center) permet une gestion unifiée des solutions StoneGate Firewall with VPN, IPS et SSL VPN. Les solutions StoneGate Firewall et IPS fonctionnent en synergie pour fournir une défense intelligente à l’échelle du réseau de l’entreprise toute entière, tandis que la solution StoneGate SSL VPN renforce la sécurité dans le cadre d’une utilisation mobile et à distance.

Fondé en 1990, Stonesoft Corporation a son siège mondial à Helsinki, en Finlande, et un autre siège social aux États-Unis, à Atlanta, en Géorgie.

Pour plus d’informations sur Stonesoft Corporation, ses produits et services, consulter le site www.stonesoft.com où adressez-vous au contact presse.
2 commentaires - Voir | Rédiger

Fortinet leader mondial du marché de l’UTM

Ajouté le 04/12/2007 - Auteur : scousser
Fortinet, le précurseur et le leader des systèmes unifiés de sécurité UTM (Unified Threat Management), annonce aujourd’hui qu’une étude conduite par IDC classe la société au rang de leader mondial du marché de l’UTM pour l’année 2006. Selon les dernières informations publiées par le cabinet d’études en novembre 2007 dans son rapport intitulé Worldwide Threat Management Security Appliances 2006-2011 Forecast and 2006 Vendor Shares : Still Stacking the Racks[1], Fortinet détient une part de marché mondiale de 14,4 %, devançant tous les autres acteurs du marché, y compris Check Point, Cisco, Crossbeam, Juniper ou encore SonicWall.

Marché de l’UTM : une croissance soutenue par la demande des grands comptes Selon le rapport d’études IDC, les ventes d’appliances de sécurité UTM représentaient en 2006 un volume de 967 millions de dollars US. En hausse de 42 % par rapport à 2005, le segment des solutions UTM affiche ainsi le taux de croissance le plus élevé parmi tous les autres segments d’appliances de sécurité pour la gestion des menaces. D’ici 2011, IDC prévoit que ce segment représentera près de 50 % du marché total de la sécurité réseau et affichera un taux de croissance annuel cumulé (CAGR) de 26,2 %.

« Si la croissance du marché des systèmes UTM était jusqu’à présent tirée pour l’essentiel par la demande des petites et moyennes entreprises, la dynamique observée en 2006 s’est caractérisée par une plus forte demande des grandes entreprises en solutions globales de sécurité », déclare Charles Kolodgy, directeur d’études chez IDC pour les solutions de sécurité. « Fortinet a bâti son leadership sur le marché des appliances UTM en démontrant sa capacité à proposer aux grandes entreprises des appliances ultra-performantes, intégrant plusieurs services et applications de sécurité, ainsi que des fonctionnalités de routage et de commutation, le tout administré à partir d’une seule et même interface graphique utilisateur. À l’avenir, les grandes entreprises vont exiger un solide dispositif de sécurité, à même d’intégrer la dimension réseau et ce, au lieu de recourir à des configurations constituées de deux dispositifs dissociés ou encore d’un dispositif réseau dont les fonctionnalités de sécurité lui seraient exclusivement dédiées. »

Dans son rapport, IDC indique que les appliances de sécurité UTM présentent l’avantage d’intégrer plusieurs fonctionnalités dans un seul et même dispositif. Contrairement aux autres dispositifs de gestion des menaces, toute appliance figurant dans la catégorie UTM doit offrir un pare-feu réseau, un dispositif de prévention et de détection des intrusions, ainsi qu’une solution antivirus pour passerelle. S’il n’est pas impératif d’utiliser l’ensemble de ces fonctionnalités, il est en revanche indispensable que toutes ces fonctionnalités soient nativement intégrées à l’appliance. En plus de ces applications obligatoires, les appliances UTM peuvent également être dotées d’autres fonctionnalités réseau ou de sécurité.

Fortinet, fer de lance de l’innovation sur le marché de l’UTM Leader sur le marché des appliances UTM, Fortinet capitalise sur la forte demande des grands comptes, des MSSP et des opérateurs. Ces acteurs d’envergure recherchent des solutions globales et intégrées de sécurité réseau, leur permettant de satisfaire à tout un éventail de besoins de sécurité et ce, tout en réduisant leurs coûts et la complexité des opérations de gestion. Basés sur des ASIC accélérateurs de performance, les systèmes FortiGate de Fortinet intègrent des fonctionnalités de sécurité aussi essentielles qu’un antivirus, qu’un pare-feu, qu’un VPN, qu’un dispositif de prévention des intrusions, qu’un filtre Web, qu’un anti-spam et qu’un module d’optimisation de la bande passante (traffic shaping). Tous les systèmes FortiGate sont automatiquement mis à jour via le réseau Fortiguard de Fortinet qui les protège – partout dans le monde et 24 heures sur 24 – contre les menaces les plus dangereuses que peuvent renfermer des e-mails ou des sites Internet, et notamment contre les virus, les vers, les intrusions ou toute autre forme de trafic réseau indésirable.

À l’heure où les besoins fondamentaux en passerelles de sécurité évoluent, les systèmes FortiGate ont été conçus pour aller bien au-delà des solutions UTM traditionnelles en intégrant des fonctionnalités réseau assurant la commutation et le routage des paquets de données au niveau des couches réseau deux et trois. Rappelons que Fortinet est également le seul acteur du marché à proposer aux grandes entreprises, aux MSSP et aux opérateurs un dispositif de sécurité UTM virtualisé, reposant sur une plate-forme haute performance et autorisant l’administration de plusieurs domaines à partir d’un seul et même dispositif. Si certains concurrents prétendent proposer des solutions similaires, ils ne peuvent virtualiser plus de trois fonctions de sécurité alors que Fortinet réussit à en virtualiser jusqu’à huit, en plus du routage et de la commutation.

« Si les PME et les petites filiales de grands groupes ont été les premières à tirer parti des solutions globales et totalement intégrées d’appliances de sécurité réseau, les opérateurs de service et les grandes entreprises leur ont emboîté le pas récemment », souligne Yann Pradelle, directeur France de Fortinet. « Basées sur des ASIC accélérateurs de performance, nos appliances FortiGate ont été conçues pour satisfaire leurs exigences en termes de performances et de sécurité réseau. Ces acteurs d’envergure sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à choisir les solutions Fortinet. Nous nous réjouissons de maintenir notre leadership sur le marché de l’UTM et de rester fidèles à notre engagement d’innovation permanente. »

À propos de Fortinet

Fortinet est le précurseur et le leader des systèmes unifiés de sécurité UTM (Unified Threat Management) basés sur des accélérateurs de performance ASIC et utilisés par les entreprises et service providers pour garantir leur sécurité tout en réduisant leurs coûts d’exploitation. Les solutions Fortinet constituent la nouvelle génération des systèmes de protection de réseau en temps réel et ont été conçues pour intégrer plusieurs niveaux de sécurité – incluant les fonctions pare-feu, antivirus, antispam, VPN, filtrage de contenu, et prévention des intrusions et spyware– permettant à ses clients de détecter et de contrer en temps réel les attaques faites au niveau du réseau et du contenu. Basées sur la technologie ASIC et sur une interface unifiée, les solutions Fortinet offrent des fonctionnalités avancées en matière de sécurité, qui s’étendent de l’utilisateur nomade aux installations basées sur châssis intégrant gestion et reporting.

Les solutions Fortinet ont reçu de nombreuses récompenses à travers le monde et sont les seuls produits de sécurité à détenir six certifications ICSA Labs (pare-feu, antivirus, IPSec, SSL, IPS réseau et antispyware). Fortinet est une société privée dont le siège Europe Afrique Moyen-Orient se situe à Sophia Antipolis, en France.
2 commentaires - Voir | Rédiger

Comparatif ADSL Alice Neuf Tele2 Numericable

Ajouté le 30/11/2007 - Auteur : scousser
Queladsl.com met à jour son comparatif des offres adsl en cette fin d'année 2007 afin de donner l’information la plus à jour possible en fonction des évolutions du marché.

Petit rappel sur les faits marquants de ces derniers mois de l'année 2007:

1- Darty confirme sa présence sur le marché de l'ADSL en s'appuyant sur le réseau de Completel. plus d'infos sur le forum

2- Après avoir absordé les abonnés Cegetel et AOL, Neuf Telecom récupère les abonnés de Club internet pour se hisser à la place de n° 2 du marché français de l'ADSL

3- la marque AOL disparait définitivement dans le domaine de l'ADSL comme celle de Cegetel pour laisser place à "Neuf"

4- Noos change de nom pour renforcer sa marque Numericable.

5- SFR se lance dans l’ADSL avec une offre liée à un abonnement mobile - peu de retours pour l'instant. Bien qu'ayant été racheté par SFR la base ADSL de Tele 2 continu à perdurer sous le nom Tele 2

6- Bouygues Telecom vient d'annoncer son souhait de se lancer sur l'ADSL, le but étant de ne pas limiter le churn en fidélisant autant que possible sa base client

7- proposant des offres toujours plus innovantes en triple mais aussi quadriplay : en plus de la télévision sur IP, certains opérateurs tels que Neuf Telecom proposent d’intégrer les mobiles Neuf dans une offre packagée avec une tarification spécifique vers les mobiles Neuf (MVNO).

L’année 2007 est toujours sous le signe de la convergence.
Ce terme de « convergence » peut être considéré comme un peu usurpé par certains et à juste titre...
Néanmoins nous n’avons jamais été aussi proches, la meilleure preuve étant certainement l’évolution quasi exponentielle des communications passées sur IP plutôt que sur le réseau voix classique.


Successeur inéluctable de l'ADSL, en 2008 le très haut-débit par fibre optique sera la nouvelle pomme de discorde entre les opérateurs télécoms. Certains se disputent déjà les immeubles des grandes villes pour s'y implanter au plus vite, avant que le secteur ne soit réglementé.

Mais ces fournisseurs d'accès à Internet (FAI) vont bientôt devoir travailler « main dans la main » et partager leurs installations au pied des immeubles : telle est la volonté de l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), qui livrait ce 28 novembre les premières orientations de la future régulation de la fibre en France. En échange, l'implantation des opérateurs dans les immeubles pourrait être facilitée auprès des syndics, grâce à des recommandations élaborées par le régulateur des télécoms français, et à une évolution de la législation.

Vous pouvez accéder au tableau comparatif adsl en cliquant sur le logo ci-dessous :



Les offres adsl des opérateurs suivants sont comparés : orange, free, neuf telecom, tele 2, alice, Numéricable et prochainement Dartybox.

Pour savoir à quelle offre ADSL vous pouvez souscrire en fonction des contraintes de couverture :
Test d'éligibilité ADSL

Pour accéder à la liste des offres ADSL et éventuellement accéder au formulaire d’inscription :
Liste des offres ADSL

Bon surf avec queladsl.com !
4 commentaires - Voir | Rédiger

la 3G promise dans le prochain iPhone

Ajouté le 30/11/2007 - Auteur : scousser
L’iPhone vient à peine de commencer sa carrière en France que le PDG d’AT&T parle déjà de la suite. Randall Stephenson, de manière assez étonnante d’ailleurs, a discuté hier durant une conférence à Santa Clara du prochain modèle du téléphone d’Apple.

Stephenson a indiqué clairement que le présumé « iPhone 2 » serait sur le marché en 2008, ce dont tout le monde se doute déjà. D’ailleurs, si on tient compte du fait qu’Apple prévoit de vendre pas moins de dix millions d’unités dans le courant de l’année prochaine, l’arrivée d’une nouvelle version devrait être nécessaire pour maintenir et renouveler les ventes.

Le PDG d’AT&T a également confirmé la présence de la 3G sur la nouvelle version de l’appareil, de loin la carence technique la plus sévèrement pointée du doigt par les différentes critiques et les utilisateurs. Bien que ce manque ne soit pas un problème dans certains pays comme les États-Unis où les réseaux de type UMTS sont très peu courants, la situation est différente en Europe où la 3G est très implantée.

La question principale en regard de la 3G sur l’iPhone est l’autonomie de l’appareil quand ce type de réseau est utilisé. De l’aveu même d’Apple, elle était trop basse pour permettre une vraie commercialisation du premier modèle avec cette option. La question n’a toujours pas de réponse et c’est Randall Stephenson lui-même qui avait indiqué il y a quelques mois que l’iPhone avait besoin d’une autonomie d’au moins cinq heures pour être commercialisé avec la 3G. Actuellement, l’autonomie moyenne de l’iPhone en utilisation intensive est de huit heures, et les puces 3F consomment trop pour permettre une solution viable.

Randall Stephenson a en outre indiqué qu’il n’avait aucune idée du prix du prochain car c’était à Steve Jobs que revenait le privilège de l’annoncer. Un Steve Jobs qui va d’ailleurs probablement être mécontent qu’un autre que lui donne des informations sur son futur bébé. Stephenson est peut-être le PDG du premier grand partenaire d’Apple pour l’iPhone, mais on se souvient du jeu de démentis avec Jonathan Schwartz, PDG de Sun, au sujet du support du ZFS dans Leopard. source: pcinpact
2 commentaires - Voir | Rédiger

Polycom optimise la gestion des conférences

Ajouté le 30/11/2007 - Auteur : scousser
Polycom, Inc. (NASDAQ: PLCM), leader mondial des solutions de communication unifiée et de collaboration, lance deux nouvelles versions : ReadiManager® SE200, sa solution de gestion et de programmation de conférences, et V2IU™, sa solution de gestion des pare-feu et d’adressage réseau (NAT). Grâce à ces deux nouveautés, Polycom s’engage à simplifier le déploiement, la gestion et la programmation des conférences et garantit une sécurisation optimale des flux vidéo transitant sur le réseau des entreprises.

ReadiManager SE200 et V2IU sont des solutions de collaboration vidéo HD complètes et intégrées. Elles incluent : des terminaux et systèmes vidéo HD, des ponts de conférence HD, des systèmes d’enregistrement, de diffusion et de lecture HD (voix, vidéo et contenus), des outils de gestion des contenus vidéo HD, des solutions de téléprésence et de téléprésence immersive, ainsi que des terminaux Polycom HD Voice intégrés. Afin de faciliter les déploiements de systèmes de vidéoconférence HD, Polycom et ses partenaires proposent en outre une offre complète de services HD Ready : planification et conception de la vidéo HD, évaluation et optimisation des performances sur les réseaux existants, et contrats standards de services et de maintenance.

ReadiManager SE200 3.0 dispose d’une interface de contrôle ultra évolutive et fiable qui centralise la gestion des ressources de conférence et de collaboration. Cette solution répond aux besoins de gestion de conférences, de contrôle des accès, de surveillance des périphériques et de déploiement et maintenance de terminaux de visioconférence et ponts multipoint de conférence depuis une plate-forme de gestion pleinement intégrée.

Elle permet également aux utilisateurs de programmer des conférences via les solutions IBM Lotus Notes, Microsoft Outlook ou d’interface Web accessibles depuis des navigateurs pour PC ou Macintosh.

Parmi les nouveautés de la dernière version :
• une plus grande évolutivité pour le déploiement de milliers de systèmes de visioconférence de poste de travail et de salle,
• une toute nouvelle interface de gestion qui supporte plusieurs langues et offre des aperçus de tableau de bord simples d’accès,
• la redondance du système pour le basculement automatique de la charge de travail, gage de la disponibilité continue des ressources de gestion.

ReadiManager SE200 est également la seule application de gestion de réseau capable de gérer les plates-formes Polycom RMX 2000™ de conférence multimédia en temps réel et les systèmes HDX™ de visioconférence haute définition.

Les solutions V2IU de gestion des pare-feu et d’adressage réseau (NAT) permettent, quant à elles, d’établir des communications vidéo sécurisées sur le réseau VPN des entreprises et sur Internet. Elles peuvent remplacer les pare-feu d’une entreprise ou les exploiter pour en renforcer la sécurité. Elles font également passer le trafic vidéo avant le trafic des données pour en optimiser la qualité et assurer un routage efficace et une organisation optimale du trafic.

Les systèmes V2IU de Polycom sont conformes à la norme IT-T H.460. C’est pour les utilisateurs l’assurance de pouvoir se connecter en toute transparence, sans devoir investir dans d’autres équipements. Le nouveau V2IU inclut une passerelle ALG (Application Layer Gateway) qui simplifie la migration des systèmes IPv4 vers les technologies IPv6 tout en permettant aux utilisateurs de valoriser leurs investissements dans les systèmes et ponts de visioconférence Polycom. Cette passerelle assure la conversion des échanges et messages de surveillance entre les deux standards, autorisant ainsi la communication directe entre les systèmes de communication IPv6 et IPv4. Elle prend en charge les protocoles H.323 et SIP et les environnements mixtes IPv4 et IPv6 sans imposer de mise à niveau des terminaux et ponts de Polycom ou de tiers.

Polycom et ses partenaires commerciaux proposent également de nombreux services, de déploiement, de support et de formation, ainsi que la flexibilité d’optimisation des réseaux de visioconférence pour une satisfaction optimale des entreprises et de leurs utilisateurs. Ces services soutiennent l’adoption des systèmes Polycom en en simplifiant l’utilisation et vous permettent de tirer le meilleur parti de vos investissements.

Prix et disponibilité
La solution Polycom ReadiManager SE200 Version 3.0 peut être commandée dès aujourd’hui auprès des partenaires certifiés de Polycom et devrait être disponible dès décembre 2007 au prix de vente conseillé de 15 630 €. Le système Polycom V2IU, quant à lui, est disponible dès à présent auprès des partenaires certifiés de Polycom au prix de vente conseillé de 1 999 USD. La passerelle V2IU IPv4 to IPv6 ALG devrait être disponible dès décembre 2007 au prix de vente conseillé de 35 670 €.
2 commentaires - Voir | Rédiger
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | »

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2017 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers