comparatif
Offre ADSL
Offre Mobile
Nous suivre
      

Les meilleures promos
-15€ offerts en vous faisant parrainer par l'un de nos 50 parrains
PROMO
Orange
1 mois offert (en + des promos en cours) en vous faisant parrainer par un de nos 80 parrains
PROMO
10€ de réduction en vous faisant parrainer par l'un de nos 20 parrains
PROMO
REJOIGNEZ-NOUS !
Zone admin

Test d'éligibilité de ligne ADSL (pour savoir à quelles offres vous pouvez souscrire)

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | »

les brèves

le prix du mobile baisse, l'ADSL augmente

Ajouté le 16/04/2012 - Auteur : scousser
On aurait tendance à plaindre les opérateurs ADSL ou mobile suite à l'arrivée du troublion qu'est Free sur le marché.

Les prix des abonnements sur le marché du mobile ont effectivement fortement baissé en l'espace de deux mois.

Néanmoins, il faut savoir que les opérateurs ont bien prévu longtemps à l'avance l'ampleur de cette baisse. Les baisses de tarif sucessives depuis l'annonce de la licence de Free ont notamment permis de sur équiper les français avec un taux de pénétration qui finalement dépasse les 100%, incroyable mais vrai.

De l'autre coté, on constate que depuis le prix de lancement de Free sur l'ADSL à 29,99€/mois, les prix n'ont pas baissé, mais au contraire ont même augmenté, faisant ainsi de l'ADSL pour les opérateurs une véritable machine à cash qui compense largement la baisse sur le marché du mobile - nous y voilà.

Etape n° 1: Révolution
L'arrivée de Free a certes été violente à son arrivée sur le marché, avec une forte de baisse des tarifs, mais elle aura permit d'installer un modèle extrêment rentable qu'est le triple play (fixe, télévision, ADSL) et du quadruple play (téléphonie mobile en plus) avec beaucoup de contenu à facturer.

Etape n° 2: Compensation
Depuis 2004 on constate que le prix des abonnements mobile a baissé de 15%, alors que celui des abonnement ADSL a luii augmenté de 36%.

Etape n° 3: Augmentaton globale des prix

Les consommateurs, ont certes l'impression de faire des économies avec l'arrivée de Free sur la marché du mobile mais globalement, leur facture globale (ADSL plus mobile) a grimpé de près de 10%.
3 commentaires - Voir | Rédiger

Orange renonce à ses investissement en zone rurale

Ajouté le 09/04/2012 - Auteur : scousser
Concurrence oblige, l'opérateur historique peine également à résoudre le business case et donc la rentabilité de la couverture des zones rurales.

La principale explication à cela est le constat des revenus en baisse, et d'une concurrence de plus en plus accrue.

Les investissements privilégiés par orange sont clairement la 4G et la fibre.

Le programme annoncé en 2010 et doté de 60 millions d'euros devait permettre à plus de 99% des français d’avoir accès à l’ADSL en 2013.

Le sénateur de l'eure déclare : "Je voyais dans ce programme une évolution attendue et positive, bien qu’encore insuffisante".

"l'annonce est d’autant plus incompréhensible pour les élus et les habitants des déserts numériques que le groupe France Télécom - détenu à plus de 25% par l’Etat et le Fonds Stratégique d’Investissements- doit verser près de 9 milliards d’euros de dividendes à ses actionnaires pour 2011, et compte en verser près de 8 milliards pour 2012 si j’en crois les annonces faites le 22 février dernier" a-t-il précisé.

Orange ayant mis une priorité sur d'autres projets, on peut imaginer que les autres opérateurs que sont SFR neubox, Bouygues ou Free ne feront pas d'efforts particuliers non plus à moins que le gouvernement n'aide au déploiement via des avantages fiscaux ou bien des subventions.
5 commentaires - Voir | Rédiger

Le très haut débit : Objectif du gouvernement

Ajouté le 01/04/2012 - Auteur : scousser
Axe fort du gouvernement français : rendre disponible en 2025 l'accès à 100 Mb/s (mégabits par seconde) sur l’ensemble du territoire.

Pour rendre possible cette ambition, le gouvernement s'appuie sur un marché français concurrentiel sur le haut débit composé d’acteurs capables d’investir dans le très haut débit.

Plutôt que de déployer des réseaux parallèle, un des axes est de favoriser l’utilisation du génie civil de l’opérateur historique Orange par ses concurrents.

Les opérateurs doivent mieux se coordonner et investir conjointement dans la mise en place d'éléments de réseaux.

Les collectivités locales auront à charge d’assurer la cohérence des déploiements et, en dernier recours, de prendre l’initiative de projets sur les territoires qui ne seraient pas concernés par l’investissement d’opérateurs.

En terme de chiffres cela donne : 70 % de la population desservie en THD à l’horizon 2020 et 100 % en 2025.

Si l'on regarde les objectifs de l’Agenda numérique de l’Union européenne : à l’horizon 2020, 100 % d’accès supérieurs à 30 Mb/s, dont la moitié à plus de 100 Mb/s.

Le Commissariat général à l’investissement a dégagé une enveloppe de 2 milliards d’euros, gérée par la Caisse des dépôts au sein du Fonds national pour la société numérique (FSN), pour soutenir le plan THD :
- 1 milliard sous forme de prêts et de garanties destinés à soutenir l’effort d’investissement des opérateurs privés ;
- 100 millions pour soutenir le développement de solutions satellitaires ;
- 900 millions de subventions pour soutenir les initiatives labellisées des collectivités locales.

Les Objectifs THD des principaux opérateurs français sont les suivants:

Orange
Déploiement du THD dans 3 600 communes (réparties sur 220 agglomérations dont 20 en zones très denses) à l’horizon 2015 pour desservir 10 millions de foyers (15 millions en 2020) –
déploiement progressif visant en premier lieu les régions métropolitaines (2010-2012), puis l’ensemble des départements (2013-2015).
Investissements : 2 milliards sur la période 2010-2015.

SFR
SFR s’était fixé d’atteindre 250 000 abonnés pour 1 million de foyers raccordables fin 2009.

Free
Free déploie en premier lieu sur les zones où il dispose d’un taux de pénétration haut débit de 15 % minimum. Il s’est fixé les objectifs suivants : Paris couvert à 100 % fin 2011, fin 2012 pour Montpellier, 4 millions de foyers raccordables et 100 000 abonnés FTTH fin 2011, 10 millions de foyers raccordables et 700 000 à 800 000 abonnés FTTH fin 2012.

Numéricâble
Numéricâble comptabilise 4,5 millions de foyers raccordables en FTTB. Le câblo-opérateur utilise le réseau coaxial interne aux immeubles pour fournir ses services THD aux clients finaux. Numéricâble privilégie les partenariats avec les collectivités locales pour étendre sa couverture THD.

Source : IDATE, d’après les données des opérateurs.
6 commentaires - Voir | Rédiger

Contrat entre Free et Orange sur la scellete

Ajouté le 26/03/2012 - Auteur : scousser
Free a lancé très récemment son offre de réseau Mobile.

Actuellement Free ne couvre que 30% du territoire national et doit utiliser le réseau Orange pour les zones non couvertes.

Le constat est que le lancement commercial de Free est un véritable succès. d\'après une annonce de Bouygues Telecom, Free aurait 2.2 millions d\'abonnés, et ce juste en quelques mois.

Ce démarrage fulgurant ne se fait pas sans accros et le constat est que les utilisateurs Free subissent régulièrement des coupures de service.

Le mardi 20 mars le réseau de Free a été indisponible pendant 4 heures en fin de journée et début de soirée.

L\'ARCEP, autorité de regulation des telecoms, fait office de juge arbitre et constate que les pannes sont principalement liés au contrat d’itinérance entre Free et Orange.

Orange ne semble pas de cet avis et rejette fermement ces affirmations, allant même jusqu\'à menacer Free de stopper le contrat en cours.

Pour rappel, ce contrat est de l\'ordre du milliard d\'euros pour Orange.

Orange, SFR et Bouygues telecom ont vu de nombreux clients les quitter et ont réagi en lançant des offres à des tarifs beaucoup plus attractifs qu’auparavant.

L’AFP, annonce que des clients particulièrement insatisfaits seraient déjà revenus chez la concurrence de Free, principalement SFR et Bouygues.

5 commentaires - Voir | Rédiger

L'ADSL vache a lait des opérateurs

Ajouté le 17/03/2012 - Auteur : scousser
Le groupe Iliad ayant publié ses résultats 2011, on se rend bien compte que les activité ADSL des opérateurs font désormais souvent office de vache à lait.

A tel point que si l'on regarde le cas de Free, l'inclusion des appels illimités vers les mobiles depuis la Freebox n'a pas entamé la rentabilité.

Avec une rentabilité brute d'exploitation de 39,3 % en 2011, Iliad fait mieux que ses concurrents. SFR n'a dégagé qu'une marge de 20,3 % et Orange 37,8 %.

Ces niveaux de marge ne sont pas atteints même dans le mobile...

Cela s'explique par des structure de coûts plus légères notamment en marketing, un plus grand nombre de client dégroupés, désormais 92 %, ce qui revient moins cher à Free...

Grâce à la freebox révolution, 35 % des nouveaux abonnés à l'ADSL ont été recrutés l'an passé « Et cela va continuer en 2012 grâce aux synergies commerciales avec le mobile », a prévenu Maxime Lombardini, le directeur général d'Iliad.

Xavier Niel est confiant dans sa stratégie. L'objectif est clair : doubler quasiment le chiffre d'affaires, à plus de 4 milliards d'euros en 2015.
4 commentaires - Voir | Rédiger

Partenariat des acteurs mobile pour Eurotunnel

Ajouté le 10/03/2012 - Auteur : scousser
Les quatre grands opérateurs du secteur de la téléphonie mobile — Bouygues Telecom, Orange, SFR et Free Mobile se sont mis d'accord pour un partenariat sur Eurtotunnel

Le tunnel sous la manche sera équipé d’infrastructures en charge d’accueillir la 2G et la 3G sur les 50 kilomètres de voies situées 100 mètres sous terre et mer.

A partir de Juillet 2012, les dix millions d’utilisateurs annuels de l’Eurostar pourront bénéficier des services liés à Internet, et s’occuper le temps d’un trajet de 2 heures en partance de Paris vers Londres, tout en se tenant informé des résultats des Jeux Olympiques qui se dérouleront dans la capitale anglaise du 27 Juillet au 12 Août 2012.
2 commentaires - Voir | Rédiger

Free mobile gagne des clients sur la concurrence

Ajouté le 03/03/2012 - Auteur : scousser
Après l'annonce de SFR qui aurait perdu près de 200.000 clients depuis le lancement de l'offre Free, on apprend que Free a récupéré 134.000 clients Bouygues Telecom.

Cela fait une perte totale de 159.000 clients nets entre le 31 décembre 2011 et le 15 février 2012.

En fait, 525.000 clients ont quitté Bouygues Telecom et 366.000 l'ont rejoint.

Il n'en demeure pas moins que Bouygues Telecom comptait 11,3 millions de clients à fin 2011.

Le 22 février France Telecom faisait savoir que sa base au 15 février dernier avait reculé de 201.000 abonnés, soit "environ 0,7% de son parc mobile qui comptait plus de 27 millions d'abonnés en France au 31 décembre 2011", dont environ 40% vers Free (soit quelque 84.000). Il y a eu en fait 1,038 million de résiliations mobiles vers la concurrence du 1er janvier au 15 février 2012 et 837.000 acquisitions de nouveaux clients sur la même période.

Le plus impressionant est que dans les 48h00 du lancement de Free Mobile, Orange avait indiqué avoir enregistré un pic de demandes de portage de 150.000 en une journée. Ce chiffre est passé à 15.000 ) l'heure actuelle...
4 commentaires - Voir | Rédiger

Free condamné cause débit bridés

Ajouté le 21/02/2012 - Auteur : scousser
Free a été condamné pour avoir fournir des débits ADSL bridés à ses abonnés non dégroupés.

100 000 euros d'amende sont demandés par le tribunal correctionnel de Paris «pour des pratiques commerciales trompeuses commises au détriment de ses abonnés», a annoncé la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Ce principe avait pour but de contenir le trafic, réduisant ainsi le débit des abonnés.

UFC Que Choisir avait également remonté l'affaire et l'avait porté devant le parquet.

Alors que Free annonçait un débit de 28 Mégabits par seconde dans ses publicités, sur près de 1 700 000 abonnés, seuls deux clients bénéficiaient d'un débit supérieur à 27 Mbits/s, moins de 5%, d'un débit supérieur à 18 Mbits/s tandis que plus de 80% des abonnés bénéficiaient d'un débit inférieur à 5Mbits/s, soit le seuil en dessous duquel l'abonné a de fortes chances de na pas recevoir la télévision», note-t-elle.
3 commentaires - Voir | Rédiger

La couverture de Free remise en question

Ajouté le 19/02/2012 - Auteur : scousser
Dans sa lettre de mission adressée jeudi à l'Agence nationale des fréquences, le ministre de l'Industrie Eric Besson souhaite que soit à nouveau vérifiée la couverture effective du réseau mobile de free. Les premiers résultats doivent être envoyés pour le 29 février.

Cet audit va se faire en plus de celui actuellement effectué par l'Arcep. L'arcep précise qu'elle tiendrait une conférence de presse début mars sur l'état de la couverture du réseau de Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Le ministre rappelle également dans son courrier que « les obligations minimales » du nouvel opérateur « correspondent à un taux de disponibilité pour les appels à l'extérieur des bâtiments d'au moins 95%, hors itinérance, à toute heure de la journée. »

L'Agence nationale des fréquences va calculer « la population couverte par le réseau de l'opérateur (Free), évaluée à partir de simulations réalisées au moyen des données à (sa) disposition. »

Si on s'en réfère au termes de la licence 3G Free, le réseau doit couvrir au minimum 27% de la population deux ans plus tard pour le service de voix et 25% pour les données.

Ce niveau de couverture permet ainsi un droit de roaming sur le réseau d'un autre opérateur, en l'occurence Orange pour Free.

La plainte d'Orange vient du fait qu'ils estiment que « près de 97% du trafic »de Free transite sur son réseau.

Sujet intéressant à suivre donc...
2 commentaires - Voir | Rédiger

Nouveau datacenter de Lyon : ouverture au public

Ajouté le 12/02/2012 - Auteur : emeline
Début 2010, Netissime investissait dans la construction de son troisième datacenter d’une superficie totale de 2000 m² en plein centre de LYON. L’inauguration de cette ancienne usine transformée en immense salle blanche ayant eu lieu il y a plusieurs semaines, le nouveau centre de traitement des données de l’hébergeur lyonnais ouvre enfin ses portes au public.
A ce titre, il convient de faire un petit rappel concernant les gros points forts de ce nouveau datacenter.
Relevons avant tout l’intérêt d’un tel centre de traitement des données dans cette ville en particulier. LYON est la 2ème ville de France et dispose pourtant de peu de datacenter à disposition des entreprises. Pourtant, cette ville est idéalement placée, au carrefour de Paris, Marseille et Genève. Cela est d’autant plus intéressant au vu de l’importance que prennent les offres PRA (Plan de Reprise d’Activité) qui nécessitent deux datacenter à 300 kms l’un de l’autre, distance que respecte justement Lyon par rapport à Paris ou Marseille. Stratégiquement parlant, ce nouveau datacenter est donc le bienvenu à Lyon.
Ensuite, tout est parfaitement adapté pour permettre de travailler dans de bonnes conditions, et en sécurité. En effet, les 2000 m² de surface comprennent des bureaux, des salles de réunion (accessibles au personnel de Netissime ainsi qu’aux clients intervenants sur le site) et trois salles d’hébergement, dont l’une d’entre elle a une superficie de 350 m² et une capacité de 140 à 160 baies de 42 V (plus de 6.000 serveurs).
La protection du réseau et de l’alimentation électrique est un point que Netissime a voulu favoriser lors du réaménagement de ces locaux : ainsi des salles uniques et sécurisées, avec leur propre système de climatisation (système « freecooling » qui récupère l’air froid de l’extérieur et permet d’économiser la climatisation électrique pendant près de dix mois par an). De plus, une surveillance et une analyse du réseau sont opérées 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.
Enfin, Netissime a souhaité un datacenter respectueux de l’écologie et de l’environnement. Ainsi, priorité a été donnée aux économies d’énergies. Pour exemple le système « freecooling » expliqué plus haut, mais aussi le système des salles d’hébergement permettant de concentrer les zones froides et réduire l’utilisation massive des climatiseurs.
En outre, le cloisonnement des baies permet d’éviter une dispersion de l’air frais dans les zones qui n’ont pas besoin d’être climatisées et apporte aux baies une haute densité qui est un avantage pour la virtualisation des serveurs. Ce nouveau datacenter est également particulièrement bien conçu pour le Cloud Computing, l’objectif de Netissime étant d’en devenir le leader en Europe.
Le Datacenter dispose d’un réseau multi-opérateurs et multifibres et fournit ainsi une bande passante garantie de plusieurs Gigabits. De nombreux opérateurs étant présents sur le site (Completel, Orange, Numéricable, Jaguar, pour ne citer qu’eux…) et plus de trente autres étant disponibles (Sfr, NeoTelecom, Interoute…), nous vous invitons donc à vous rendre dans ces locaux tous neufs. La Gare de la Part Dieu est à dix minutes à pied (rappelons à ce titre que Lyon n’est qu’à 2 heures de Paris et 1 heure de Marseille en TGI), l’aéroport Lyon Saint Exupéry à 30 kms, des stations de tram et de métro se trouvent à proximité du site, et des places de parking sont disponibles sur le site même. N’hésitez donc pas à vous y rendre directement pour obtenir davantage d’informations.
Pour des informations complémentaires : http://serveur-dedie.netissime.com/datacenter-lyon.html
4 commentaires - Voir | Rédiger
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | »

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2017 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers