comparatif
Offre ADSL
Offre Mobile
Nous suivre
      

Les meilleures promos
-15€ offerts en vous faisant parrainer par l'un de nos 50 parrains
PROMO
Orange
1 mois offert (en + des promos en cours) en vous faisant parrainer par un de nos 80 parrains
PROMO
10€ de réduction en vous faisant parrainer par l'un de nos 20 parrains
PROMO
REJOIGNEZ-NOUS !
Zone admin

Test d'éligibilité de ligne ADSL (pour savoir à quelles offres vous pouvez souscrire)

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | »

les brèves

Orange va tester la 4G à 300 MBits/s

Ajouté le 20/02/2014 - Auteur : 0000

Orange Télécom a obtenu le feu vert de l'Arcep, le régulateur français des télécoms, pour tester la 4G LTE Advanced supposée plus rapide et plus fiable que la 4G LTE (Long Term Evolution).

L'ARCEP précise que « cette expérimentation est la première de ce type autorisée en France. L’Autorité accueillera favorablement toute demande d’expérimentation destinée à favoriser et accélérer le développement du très haut débit mobile ».

Ce qui laisse la porte ouverte aux opérateurs, Bouygues et SFR qui avaient déjà montré leur intérêt.


En effet, les opérateurs Bouygues Telecom et SFR avaient procédé mi octobre, à des expérimentations de 4G LTE Advanced sur leur réseau mobile, pour des débits plus faibles de 160 à 174 Mb/ mais supérieurs aux 150 Mb/s de la 4G.

Le premier avait choisi Marseille, tandis que le second s'était tourné vers Bordeaux, dans les deux cas sur leur réseau réel.

Pour l’opérateur Orange Télécom, cette expérience se déroulera aussi à Bordeaux sur trois sites d'antennes-relais, en zone urbaine très dense et permettra de tester des débits (descendants) de 300 Mbits/s.



A cette occasion, l'opérateur a été autorisé, à utiliser les fréquences dans la bande 3,4-3,6 GHz, destinées à l'origine, à la technologie radio Wimax pour des services haut débit.

Les débits théoriques maximums attendus sont de l'ordre de 300 Mb/s, contre « seulement » 150 Mb/s pour la 4GLTE de base.

Ce débit serait doublé par rapport aux débits maxima théoriques actuellement atteignables sur les réseaux 4G des opérateurs.

Pour leur part, SFR et Bouygues Télécom ont été déjà autorisés à tester des optimisations techniques pour élever le débit des téléchargements sur leurs réseaux 4G.

La technique employée consiste à grouper les deux bandes de fréquences 4G actuelles (800 MHz et 2,6 GHz). On obtient ainsi des canaux radio plus larges et des débits plus élevés, un peu au-delà des 160 Mbits/s.

Comparez les forfaits mobiles.


2 commentaires - Voir | Rédiger

FREE a déjà 15 ANS !

Ajouté le 19/02/2014 - Auteur : 0000

Free fête ses 15 ans aujourd’hui ! L’opérateur a su gravir les échelons pour concurrencer les 3 opérateurs français et devenir l’opérateur mobile préféré des Français.

La société Free est officiellement fondée le 18 février 1999, par Xavier Niel, en tant que filiale du groupe Iliad.

Deux mois plus tard, Free lance une offre Internet sans abonnement, sans publicité, ni communication surtaxée, limitée à quelques régions, puis l’offre s’étend rapidement pour couvrir tout l’hexagone fin 1999.


Entre avril 2001 et septembre 2002, Free passe d’un forfait sans engagement bas débit, à 50 heures, facturé 98 frs/mois, à sa première Freebox et son premier forfait ADSL (sans engagement), offrant un accès illimité à internet pour 29,99 euros/mois, à 512 kbps, moins cher que ses concurrents.

En 2003, Free propose la téléphonie gratuite et lance la télévision numérique via l’ADSL, accessible que dans certaines régions.

Le 12 février 2004, Free revoit sa Freebox et l’étend sur toute la France. En juillet 2004, Free permet de ne plus être obligatoirement abonné à France Télécom avant d’ajouter la portabilité à son offre, puis fin d’année, l’arrivée de Canal + et Canal Sat est annoncée sur la Freebox TV.

Le 22 juin 2005, les abonnées peuvent regarder les vidéos de leur PC, directement sur la télévision puis ensuite l’opérateur propose la fonction multiposte pour Freebox TV, les chaînes de son bouquet sont disponibles sur l’ordinateur, gratuitement.



L’année 2006 marquera l’arrivée de la télévision HD avec une nouvelle box scindée en deux. Composée d’un boîtier chargé du réseau, proche de la v4 et un nouveau boîtier chargé de la partie TV.

En 2009, la FreeBox TV propose des jeux vidéo mais c’est à partir de décembre 2010 que Free connait un nouveau souffle avec la Freebox Revolution.

C'est à partir du 10 janvier 2012, que Xavier Niel révolutionne le marché des télécoms,en présentant deux offres mobiles à 19,99 € pour une formule tout-illimitée avec 3 Go d’Internet et 2 € pour un forfait 1h et 60 SMS. Ces forfaits ont évolué, avec l’amélioration du forfait à 2 € et l’arrivée de la 4G sans surcoût.

Malgré un parcours semé d’embûches, Xavier Niel peut être fier d’avoir insisté et d’avoir innové tout en proposant des prix inférieurs aux autres opérateurs Orange Télécom, Bouygues Télécom et SFR.

Comparez les forfaits mobiles.


2 commentaires - Voir | Rédiger

SFR : La semaine de l'international

Ajouté le 18/02/2014 - Auteur : 0000

Après la bataille de la 4G, les opérateurs de téléphonie, on trouvé leur nouveau cheval de bataille avec le roaming.

Cette semaine c’est l’opérateur SFR qui propose du 17 février au 27 février 2014, une opération baptisée « la semaine de l'international ».

Celle-ci permettra aux nouveaux clients RED 24H/24, RED 3Go et RED 5Go de choisir une destination internationale supplémentaire, en plus de celles qui sont déjà incluses dans leur forfait, sans frais supplémentaires.


Durant dix jours, les nouveaux clients souscrivant à un forfait RED à partir de 11,99€/mois bénéficieront des appels illimités vers les fixes d'un pays à choisir parmi le Maroc, la Tunisie, la Chine ou Israël, en plus de leur forfait. Hong-Kong et Taïwan sont inclus dans la destination chinoise.

Sfr a tout de même prévu quelques limitations pour ses offres RED. Si les appels sont illimités, chaque appel ne pourra pas excéder 3 heures. Au-delà, l'appel (voix) est facturé 0,61 euro ou 1,51 euro la minute, en fonction du pays choisi, de plus certains numéros sont exclus de l'offre (notamment les numéros spéciaux) et seuls les 5000 premiers clients pourront en profiter.

Ces derniers mois, SFR s'était fait une spécialité de proposer ponctuellement des appels illimités vers les fixes de certains pays via ses offres RED Deal. Cette fois, l'opérateur a décidé de passer la vitesse supérieure en élargissant son opération promotionnelle à quatre pays d'un coup.

Les clients qui opteront pour la Chine auront la possibilité d'appeler à la fois les fixes et les mobiles de Chine, de Hong-Kong et de Taïwan de manière illimitée mais l’appel ne pourra pas excéder trois heures.



Notez également que ces appels illimités sont "garantis" jusqu'au 31 décembre 2014, quel que soit le pays choisi.

Enfin, rappelons qu'en plus du choix de l'une de ces quatre destinations, les trois forfaits sans engagement RED 24H/24, RED 3Go ou RED 5Go, (sauf le premier forfait RED 2H + SMS), incluent également des appels vers des dizaines de pays que l'on retrouve habituellement dans ce type d'offres, comme chez les concurrents Bouygues Télécom, Orange Télécom.

Comparez les forfaits mobiles.


Numéricable- SFR, fusion ou pas ?

Ajouté le 17/02/2014 - Auteur : 0000

La consolidation pourrait s'accélérer dans le secteur des télécoms. Alors que Vivendi se prépare à une scission de SFR en Bourse, son rival Numéricable, se tient prêt à faire une nouvelle offre sur le no2 français du mobile, qu'il avait déjà convoité l'an dernier sans succès.

Pour le moment, encore aucune offre concrète n’a été déposée et aucune discussion n’a été réouverte officiellement depuis l’entrevue amicale entre Jean-René Fourtou (président du conseil de surveillance de Vivendi) et Patrick Drahi (président du fonds Altice) en décembre, mais Numéricable est toujours prêt à passer à l’offensive sur SFR.


Les études menées l’année dernière par des consultants sur d’éventuelles synergies, démontraient qu’une fusion SFR-Numericable permettrait ainsi de dégager plus de 5 milliards d'euros d'économies.

Exemples :

- SFR pourra utiliser le réseau de Numéricable et cesser de louer le cuivre d’Orange,
- Mutualisation des investissements en fibre optique et des coûts de maintenance,
- La concurrence va se réduire sur le marché du fixe,
- Réduction des coûts d’interconnexion pour les autres opérateurs.

Certains analystes parient notamment sur un possible mariage entre Iliad, la maison mère de Free, et Bouygues Telecom.



Mais un rapprochement SFR-Numericable aurait plus de chances de se concrétiser, compte tenu d'une part, de la difficulté de rendre SFR attractif en Bourse dans un contexte de baisse de ses résultats, mais aussi parce que Numéricable et sa maison mère Altice (qui détient 40% du capital de sa filiale) sont désormais toutes les deux cotées en Bourse, où elles peuvent lever des capitaux et se livrer à des acquisitions en cash et titres.

Le gouvernement français, inquiet de la dégradation de la santé financière des opérateurs de téléphonie mobiles, depuis l’arrivée de Free Mobile, serait désormais favorable à une consolidation du secteur.

Déjà, les gendarmes des Télécoms (ARPEC) ont encouragé le partage de réseaux récemment conclu entre SFR et Bouygues Télécom et pourraient sans doute digérer une opération plus ambitieuse de consolidation.

Comparez les forfaits mobiles et les forfaits ADSL.

Pour profiter pleinement des offres Numéricable, testez votre éligibilité.



1 commentaire - Voir | Rédiger

Orange : lance le paiement mobile

Ajouté le 14/02/2014 - Auteur : 0000

L’opérateur Orange Télécom a annoncé jeudi le lancement commercial du nouveau service Orange Cash, développé en partenariat avec Visa , qui permet de payer avec son mobile grâce à la technologie NFC (sans contact).

Un service qui sera déployé par l’opérateur sur l’ensemble de l’hexagone dans le courant de l’année. Le paiement mobile sera en plein essor en 2014 et Orange en sera l’un des principaux contributeurs.

Le PDG Stéphane Richard avait présenté au show Hello en novembre dernier, ce porte-feuille virtuel baptisé « Orange Cash ».


Pour alimenter son compte, il faut déjà télécharger gratuitement l’application, ensuite entrer son numéro de carte bleue et faire un virement bancaire.

Pour l’instant, un montant maximum de 2.500 euros est autorisé annuellement (300 euros maximum par recharge). Au-delà, des démarches similaires à une ouverture de compte bancaire classique sont à entreprendre.

Grâce à cette application, l’utilisateur sera informé d’éventuelles promotions chez les commerçants partenaires et une liste de bons plans.

Pour profiter de ce service, le smartphone doit être équipé du NFC et d’une carte SIM adaptée.



Chez l'opérateur, une quinzaine de terminaux sont pour l’instant compatibles (Samsung, HTC, LG, etc.) et "Orange Cash" sera bientôt disponible sur Windows Phone. La solution permet aussi de régler des achats en ligne avec la création d’une carte bancaire virtuelle à usage unique.

Le NFC est devenu un vrai standard, cette technologie est le nouveau paiement de demain !

Selon l’opérateur historique, l’objectif reste toujours d’innover, de proposer de nouveaux services qui permettent d’améliorer l’expérience client, ainsi Orange Cash et le paiement mobile en général font partie des futurs relais de croissance.

Orange se rémunère, avec Visa, sur les recharges par carte bancaire (0,79 euro par opération, gratuit pour un virement) et comme une banque, sur les commissions perçues sur chaque transaction.

L’opérateur Orange Télécom veut devenir un intermédiaire sérieux dans la chaîne du paiement mobile et espère séduire 10.000 clients d’ici à la fin de l’année.

Comparez les forfaits mobiles chez les concurrents SFR et Bouygues Télécom.


1 commentaire - Voir | Rédiger

ADSL : L’offensive de Bouygues Telecom

Ajouté le 13/02/2014 - Auteur : 0000

En décembre dernier, le PDG de Bouygues Télécom déclarait préparer son offensive contre son concurrent Free, en déclarant une guerre prochaine dans l’Internet fixe.

La promesse de Martin Bouygues a été bien confirmée ce mercredi 12 février 2014, avec le lancement de son offre d'accès fixe à Internet à prix cassés, pour le printemps prochain.

Cette offre sera différente de ce qui est proposé jusqu’à aujourd’hui, elle fera gagner environ 12,5 euros par mois à l’abonné, soit 150 euros d'économie par an.


Une offensive destinée surtout à l’opérateur Free, le PDG de Bouygues Telecom entend bien s’attaquer directement à la principale source de ses revenus, qui sont ses marges fantastiques réalisées sur la téléphonie fixe, afin de compenser ses pertes dans le mobile.

Pour savoir si cette offre s’appuiera sur son réseau 4G, il faudra attendre le printemps.

Une solution probable, puisque l’opérateur vient de dévoiler un routeur destiné aux professionnels, avec un débit de 25 Mb/s en zone rurale, qui fait déjà fureur.

De plus, l'opérateur rappelle qu'il propose déjà une box 4G dans un cadre expérimental, sur certaines zones de montagne.

En revanche, le PDG de Bouygues Telecom croit peu au raccordement massif en fibre optique des domiciles des abonnés, pour réduire la fracture numérique.



Le responsable est également revenu sur le nouveau cheval de bataille qui agite le monde du mobile, à savoir le roaming. Free Mobile ajoute en effet chaque semaine un nouveau pays européen à son forfait alors que Bouygues Télécom inclura à la fin du mois les appels et la data depuis tous les pays d'Europe à certains de ses forfaits.

Pour Olivier Roussat, cette nouvelle tendance est due aux baisses de tarifs de gros, imposées par l'Europe et non aux initiatives de Free. Pour conclure, cette nouvelle offre risque de mettre les concurrents SFR et Orange Télécom à rude épreuve et surtout, l’opérateur Bouygues Télécom est bien décidé à marcher sur les plate-bandes de Free.

Comparez les forfaits mobiles et les forfaits ADSL.


1 commentaire - Voir | Rédiger

VIRGIN MOBILE : DU NOUVEAU POUR LE 19 FÉVRIER

Ajouté le 12/02/2014 - Auteur : 0000

Virgin Mobile présentera le 19 février prochain, le réajustement de ses forfaits. Le MVNO devrait, selon la grille qu’il publie aujourd’hui, supprimer un forfait de sa gamme et baisser le tarif d’accès à la 4G.

Virgin Mobile semblerai décidé à démocratiser la 4G, en proposant des prix plus abordables, notamment avec une formule 5 Go en H+ à 42 Mbps ou 4G avec 1 Go de data en Europe, incluant les appels et SMS et MMS illimités au prix de 24,99 euros, sans smartphone ni engagement.

Auparavant, ce genre d’abonnement était facturé 29,99 euros par mois.


Pour la formule XL, c’est-à-dire, avec un engagement de 24 mois et la subvention d’un smartphone haut de gamme, il faudra compter 49,99 euros au lieu des 52,99 euros actuels.

Pour les budgets plus légers, il sera possible d’opter pour une formule de type « M » à 34,99 euros, un forfait avec engagement et la subvention d’un smartphone un peu moins haut de gamme.

L’opérateur virtuel proposera aussi un forfait « M » 3 Go H+/4G, sans engagement facturé 19,99 euros ou à 29,99 euros en version M et 39,99 euros avec un smartphone de type XL.



Pour finir, le forfait 3h assorti de 1 Go de data en 3G+ est a 9,99 euros par mois sans engagement ou de 19,99 euros avec une subvention de smartphone; ce même forfait inclus actuellement 2 heures d’appels.

Si la grille tarifaire de Virgin Mobile semble partie pour être un peu plus à l’avantage de l’abonné, notez tout de même que la formule VIP 4h avec 5 Go de data en H+/4G, 1 Go en Europe et les SMS/MMS illimités à 19,99 euros sans engagement et 29,99 euros avec engagement de 24 mois passe à la trappe.

Il faudra attendre le 19 février prochain pour la confirmation de cette nouvelle grille tarifaire. L’opérateur Virgin Mobile s’alignera ainsi à ses concurrents, SFR, OrangeTélécom et Bouygues Télécom qui proposent aussi des nouveaux forfaits 4G, mais en prime le roaming européen pour 35 jours dans l'année.

Comparez les forfaits mobiles.


1 commentaire - Voir | Rédiger

Les 3 opérateurs de téléphonie écrasés par Free

Ajouté le 11/02/2014 - Auteur : 0000

Le magazine Challenges a publié un comparatif, mettant en exergue l’évolution du chiffre d’affaires sur les neuf premiers mois de l’année 2013.

Ainsi que l’évolution l’EBITDA (revenus avant soustraction des intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations) et de la capitalisation boursière des quatre grands opérateurs français : Free Mobile, Orange Télécom, SFR et Bouygues Télécom (sur deux ans).

Les chiffres sont éloquents, les trois opérateurs historiques régressent nettement.


C'est le groupe Iliad-Free qui prend la tête en affichant une nette progression de 82% pour son chiffre d’affaires, +337 millions d’euros d’excédent brut d’exploitation et une capitalisation boursière de +4,5 milliards d’euros.

Pour les trois autres opérateurs, tous les résultats sont dans le rouge, excepté pour la capitalisation de Bouygues.

L’opérateur Bouygues Télécom qui enregistre la plus grosse baisse en matière de chiffre d’affaire, avec une chute vertigineuse de 18,5%. L’EBITDA n’est pas épargné puisqu’il est aussi en recul (-303 millions d’euros). Seule la capitalisation du groupe Bouygues est dans le vert avec une progression d’1,6 milliard d’euros.

Même constat pour l’opérateur au carré rouge SFR, avec un chiffre d’affaires qui enregistre une forte chute de 17% sur les trois premiers trimestres de l’année 2013. L’EBITDA baisse également (- 865 millions d’euros) mais la capitalisation du groupe Vivendi progresse de 6,1 milliards d’euros.



Pour le groupe Orange, tout est en chute avec un chiffre d’affaires en recul de 10%. L’EBITDA enregistre un recul de 1560 millions d’euros et pour finir la capitalisation boursière de l’opérateur Orange rencontre également un repli de 7,3 milliards d’euros.

Un constat sans équivoque, Free arrive en tête, de quoi rendre furieux ses concurrents. L’arrivée en 2012 de Free Mobile a bouleversé le monde de la téléphonie, l’opérateur est l’initiateur des forfaits mobiles pas chers et sans engagement, ce qui a déclenché une guerre des télécoms et depuis les opérateurs français s’offensent avec des nouvelles offres de téléphonie quasiment chaque semaine.

Comparez les forfaits mobiles.


1 commentaire - Voir | Rédiger

4G Monitor : Baromètre du 2 au 8 février

Ajouté le 10/02/2014 - Auteur : 0000

L’application mobile 4Gmark permet de confirmer le niveau de qualité de service des réseaux mobiles (3G, 3G+ et 4G) des quatre grands opérateurs. Elle s’appuie sur les tests de connexion réalisés par les utilisateurs de son application mobile "4Gmark".

Grâce à cette application, les utilisateurs participent à l’enquête du déploiement de la 4G, en réalisant leurs tests, ils permettent aux cartographies de s’affiner et tous vos tests (en 3G aussi) alimenteront le 4G Monitor ainsi que le baromètre mensuel 3G/4G.


Les participants réalisent aussi des tests de navigation sur les principaux sites internet, des transferts de fichiers.

Ce baromètre qui est publié chez ZDNet.fr tous les mois, nous donne les chiffres constatés sur les 7 derniers jours (14289 tests effectués entre le 2 et 8 février en France métropolitaine).

Moyenne des débits 3G/4G, lors d’un transfert de 10s en réception (downlink) :

Orange est en tête du classement avec une moyenne de 21,8 Mbit/s en réception. Bouygues telecom prend la deuxième place avec 17,81 Mbit/s, ensuite s’est Free Mobile qui se place avec une moyenne de 13,4 Mbit/s et l’opérateur SFR avec 10,8 Mbit/s.



Bouygues telecom, lui affiche la meilleure moyenne avec 8 Mbit/s pour les débits 3G/4G, lors d’un transfert de 10s, en émission (uplink).

Orange le suit de peu avec 7,9 Mbit/s. Free encore 3ème avec 4,1 Mbit/s en émission et SFR est toujours dernier obtient une moyenne de 3,8 Mbit/s.

N’hésitez pas à tester les couvertures haut débit des opérateurs en utilisant l’application 4Gmark ainsi vous participerez à l’enquête du déploiement de la 4G.

L’application 4Gmark est disponible sous iOS et Android. C’est un outil complet, il mesure et analyse la qualité de service de connexion sur Smartphones (vitesse et fiabilité). Il vous permet de comparer différents Smartphones, réseaux ou lieux sur toutes les technologies 2G (Edge, Gprs), 3G (Umts, Hsdpa, H+, Dual-carrier), 4G (LTE) et Wifi.

Comparez les forfaits mobiles.


1 commentaire - Voir | Rédiger

44% des Français n’ont pas d’engagement mobile

Ajouté le 07/02/2014 - Auteur : 0000

Free Mobile a changé le standard du marché de la téléphonie mobile en proposant des forfaits sans engagement. Les nombreuses offres 4G proposées depuis quelques mois, n’ont pas entrainées de mouvements massifs de changement d'opérateur.

La carte SIM baptisée « Sim-only » est une carte seule, sans téléphone, un abonnementet sans engagement.

Un nouveau standard de la téléphonie mobile initié par Free depuis son lancement en 2012.


L’opérateur a grappillé autant de parts de marché que possible mais également en poussé ses concurrents à décliner un nouveau modèle économique avec des offres comme Sosh, B&You et SFR RED.

L’Arcep vient de publier les chiffres de la dernière étude du marché mobile en France portant sur la période du quatrième trimestre 2013.

On constate que le nombre de Français qui ont choisi un forfait libre d'engagement a encore progressé pour atteindre 26,2 millions au 31 décembre 2013, soit 43,9% du parc « post-payé » contre 40,9% trois mois plus tôt. Une augmentation de plus de 10 % en un an.

Avant l’arrivée de Free Mobile fin 2011, seulement 20% des français avaient opté pour ce choix. Sur la totalité des clients, cartes prépayées inclues, la part des Français pouvant résilier sans frais s'élève à 54,7%.



Malgré les nombreux forfaits mobiles 4G proposés par les opérateurs Bouygues telecom, SFR, Orange et Free Mobile ou encore les MVNO, B&You, Red et Sosh qui proposent des offres low-cost, le taux de résiliation n'a pas, pour autant, explosé en fin d'année.

L’arpec note une différence d’1% entre la fin de l‘année 2013 (4,7%) et celle de 2012 (5,7%), soit 1,5 million de clients ont demandé la portabilité de leur numéro, contre 1,8 million au troisième trimestre 2012 et au premier trimestre 2013.

Les trois millions de clients qui sont passés à la 4G (un million chacun revendiqués par Bouygues, SFR et Orange) n’ont sans doute pas changé d’opérateur.

Comparez les forfaits mobiles.


1 commentaire - Voir | Rédiger
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | »

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2017 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers