comparatif
Offre ADSL
Offre Mobile
Nous suivre
      

Les meilleures promos
-15€ offerts en vous faisant parrainer par l'un de nos 50 parrains
PROMO
Orange
1 mois offert (en + des promos en cours) en vous faisant parrainer par un de nos 80 parrains
PROMO
10€ de réduction en vous faisant parrainer par l'un de nos 20 parrains
PROMO
REJOIGNEZ-NOUS !
Zone admin

Test d'éligibilité de ligne ADSL (pour savoir à quelles offres vous pouvez souscrire)

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | »

les brèves

Bouygues Telecom : Vente flash

Ajouté le 14/03/2014 - Auteur : 0000

Bouygues Telecom lance du 13 au 16 mars inclus une nouvelle vente flash spéciale web, permettant de bénéficier d'une remise immédiate de 50 € sur les iPhone 5c et 5s ou de 80 € sur les iPhone 4s, en souscrivant un forfait chez l’opérateur.

L'offre est destinée pour les clients pouvant renouveler, mais aussi pour les nouveaux clients.

L'iPhone 5S garde le design du prédécesseur tout en offrant des évolutions techniques, il est différent de l’iPhone 5 par sa coque en plastique colorée et sa compatibilité 4G.




Description de l’iPhone 5c :

Au menu de ce nouveau iPhone 5 c, on retrouve un écran Retina 4 pouces en 1136×640 pixels, un appareil photo iSight 8 Mpx, un flash Double-LED, un stabilisateur d'image, un mode rafale, une meilleure précision dans les vidéos avec un ratio de 120 ips (avec possibilité de ralenti).

Il est muni d'une puce A6 et iOS7 est intégré directement. Ses dimensions sont de 124,4×59,2×8,97 mm et pèse 132 g.

La nouveauté est un capteur d'empreinte digitale TouchID (pour ouverture de session rapide).

L’iPhone 5c est disponible en cinq couleurs (blanc, rouge, jaune, bleu et vert), avec deux capacités de stockage : 16 Go et 32 Go et en deux versions pour un tarif nu respectif de 599 et 699 €.


L'iPhone 5c est proposé à partir de 129,90 € avec les forfaits Sensation, hors remise de 50 €, alors que l'iPhone 5s est disponible à partir de 219,90 €, hors offre promotionnelle.

Une remise exceptionnelle immédiate à ne pas rater ! Pour en profiter, rendez-vous entre le 13 et le 16 mars sur la boutique en ligne de Bouygues Telecom, commandez l’iPhone 5c ou 5s et n’oubliez pas de saisir le code 50PROMO.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, une autre remise immédiate de 80 €, est offerte sur l'iPhone 4s 8Go, pour la souscription à un forfait 500 Mo ou 2 heures + 1 Go. Pour en bénéficier, saisissez le code 80PROMO lors de votre commande en ligne.

Comparez les forfaits mobiles



2 commentaires - Voir | Rédiger

El Telecom vise les familles

Ajouté le 13/03/2014 - Auteur : 0000

El Telecom (NRJ, CIC et Crédit Mutuel mobile) vient d'annoncer de nouvelles offres orientées vers les familles et le contrôle des parents, sur les marques Crédit Mutuel Mobile, CIC Mobile et NRJ Mobile.

El Telecom est un groupe qui appartient à 95 % à Crédit Mutuel/CIC et à 5 % par NRJ Mobile. Il regroupe les six marques : NRJ Mobile, Crédit Mutuel Mobile, CIC Mobile, Cofidis Mobile, Blanche porte Mobile et Auchan Telecom.

Alors que les trois premières proposent des offres 4G, le MVNO s'intéresse maintenant aux familles des abonnés.




Premièrement, El Telecom offre la réduction accordée aux détendeurs de carte de paiement Crédit Mutuel ou CIC, à tous les membres de leurs familles, soit 5 euros de réduction par mois sur une sélection de forfaits.

Deuxièmement, une nouvelle offre « primo famille » vient de sortir à 2,99 euros par mois, mais pour en bénéficier, il faut disposer d'au moins deux forfaits Crédit Mutuel ou CIC Mobile.

Idéale pour les plus jeunes, elle propose des SMS et des MMS illimités, 1h d'appels ainsi que des communications illimitées vers les autres membres de votre famille, clients du même opérateur bien sûr.


Une offre pratiquement équivalente à celle à 2 euros de Free Mobile, qui inclue aussi les SMS et MMS en illimités, 50 Mo de 4G ainsi que deux heures de communications, mais ne propose pas d'appels illimités vers les autres membres de la famille.

Pour finir, El Telecom sort dès demain deux nouveaux forfaits Ultimate avec des appels, SMS et MMS illimités. Le premier dispose de 2 Go de « Fair use » en H+ / 4G et sera proposé à partir de 24,99 euros avec un engagement de 24 mois (34,99 euros sur 12 mois).

Le second comprend des appels, des SMS et des MMS illimités ainsi que 500 Mo de 3G+ (bloquée), pour 19,99 euros par mois avec un engagement de 24 mois. Vous pourrez profiter d'un smartphone subventionné à partir de 1 euro, comme le Lumia 625 ou le Xperia E par exemple, avec ces deux nouvelles offres.

Comparez les forfaits mobiles chez les opérateurs Bouygues Télécom, SFR et Orange Télécom.



1 commentaire - Voir | Rédiger

Selon l'UFC, 3 opérateurs = hausse de prix

Ajouté le 12/03/2014 - Auteur : 0000

L'UFC Que Choisir, pointe du doigt le marché des télécoms qui est actuellement en plein bouleversement.

L’association se montre prudente sur l’éventuel retour à 3 opérateurs et attend des garanties de la part des candidats au rachat de SFR, soit l’opérateur Bouygues Télécom et le cablo-opérateur «Numéricable».

Pour Antoine Autier, chargé de mission "technologie de l'information et de la communication" de l’UFC, le retour à trois opérateurs pourrait entrainer une hausse des prix comme dans les années 2000 en France. La concurrence doit se maintenir et jusqu’à maintenant c’est Free mobile qui jouait le rôle d'agitateur.



Aujourd’hui, le groupe Illiad-Free souhaite dynamiser son offre mobile en rachetant le réseau (15 000 antennes) et les fréquences de dans le cas où l’opérateur Bouygues remporte le contrat avec SFR.

Le directeur général d'Iliad, affirme que si ce rachat avait lieu, il n’aurait pas de répercutions sur les abonnés, qu’il s’engage à poursuivre sa guerre des prix, comme depuis son arrivée !

Ce qui laisse perplexe le chargé de mission d’UFC, mais quoi qu’il en soit, pour l’association, la concurrence est nécessaire et les MVNO (opérateurs mobiles virtuels comme NRJ Mobile, Virgin Mobile, ndlr) doivent reprendre ce rôle pour maintenir l'accès à des prix modérés.


Ceci dit, pour se faire, l'Autorité de régulation des télécommunications (Arcep) devrait mettre en place des tarifs préférentiels de gros, pour les MVNO, leur assurant un accès au réseau physique.

Pour finir, la qualité de service dans le cas d’un retour à trois opérateurs, sème aussi le doute à l’UFC qui prend l'exemple d'une zone où il n'y a qu'une antenne Bouygues, qui appartiendrait à terme, à Free Mobile. Le client de Bouygues Télécom bénéficiera-t-il toujours de la même qualité de service ?

Côté gouvernement, Arnaud Montebourg est aujourd'hui favorable pour un retour à trois opérateurs, alors qu’au moment de l'arrivée de Free Mobile sur le marché, le ministre du Redressement productif s'était félicité du gain de pouvoir d'achat offert aux clients, avant de revenir sur ses propos.

Mais pour l’association, les avantages de la concurrence d'hier doivent rester les mêmes aujourd'hui !

Comparez les forfaits mobiles.



1 commentaire - Voir | Rédiger

Free : Résultats financiers en plein essor

Ajouté le 11/03/2014 - Auteur : 0000

Alors que le marché des télécoms est une fois de plus en ébullition, le groupe Illiad-Free poursuit son montée avec des résultats annuels de 2013 en forte croissance.

Le quatrième opérateur enregistrait au 31 décembre 2013 13,7 millions d'abonnés (5,64 millions d'abonnés fixes et 8,04 millions d'abonnés mobiles) contre 10,6 millions à la fin 2012.

Il annonce un chiffre d'affaires de 3,75 milliards d'euros (+19 %), pour un Ebitda en hausse de 31% à 1,2 milliard d'euros.

Son résultat net bondit de 42% à 265 millions d'euros.



Le groupe Iliad Free ajoute avoir investi 24% de son chiffre d'affaires en 2013, soit un budget de 900 millions d'euros, pour déployer la couverture de ses réseaux fixes et mobiles. Grâce à cet effort d'investissement, l il opérait plus de 2500 sites 3G au 31 décembre 2013, couvrant 60% de la population.

Alors que Free conserve son statut de premier recruteur dans le haut débit avec 276 000 nouveaux abonnés, les activités mobiles (8 millions d'abonnés) représentent un tiers du chiffre d’affaires d’Illiad.

Côté mobile idem, l’opérateur est aussi le premier recruteur sur l'année avec 2,8 millions d'abonnés en plus, lui offrant au 31 décembre 2013 une part de marché de 12%, gagnées moins de deux ans après le lancement ses offres commerciales. Son chiffre d'affaires mobile bondit de 50% à 1,3 milliard d'euros.


Côté objectifs, le groupe de Xavier Niel se fixe pour objectif une part de marché haut-débit de 25% à long terme et la poursuite de ses déploiements de fibre.

Idem pour le mobile, où l'opérateur entend ajouter 1500 sites à son réseau cette année pour atteindre 75% de couverture 3G et 50% de couverture 4G.

Pour finir, le groupe Illiad-Free souhaite dynamiser son offre mobile en mettant notamment la main sur le réseau (15 000 antennes) et les fréquences de Bouygues Télécom dans le cas où le rachat de SFR se confirme.

Maxime Lombardini, directeur général d'Iliad, a affirmé que cet accord n'aura pas d'impact pour les abonnés, qu’il s’engage à poursuivre sa guerre des prix, engagée depuis son arrivée !

Comparez les forfaits mobiles.



1 commentaire - Voir | Rédiger

Les fournisseurs Telecom se moquent-ils de nous ?

Ajouté le 10/03/2014 - Auteur : scousser
Les fournisseurs télécoms se moquent-ils des Français ?

« Jusqu’à 20,25, 100, 150 méga », malgré les grandes promesses des opérateurs, une étude menée par le comparateur adsl letamis.fr révèle que 78% des Français rencontrent des problèmes de débit¹.

Débit mondial : La France engluée aux derniers rangs

D’après un récent rapport d’Akamai², la France serait le pays où l’écart entre le débit annoncé et le débit réel serait le plus important d’Europe desorte que les Français bénéficieraient en moyenne d’un débit de 5,7 mégas soit jusqu’à 4 ou 5 fois moins que celui promis par leur opérateur.

Par ailleurs,la France enregistre l’un des débits les plus faibles parmi les pays développés. Classée en 37ème place, elle apparaît bien loin derrière laBelgique (9ème place), la Suisse (5ème place) et même les pays de l’Est comme la République Tchèque et la Lettonie, (6ème et 7ème place mondiale).Les Français victimes de la course au débit Face à la surenchère des débits, en décembre 2013, le gouvernement n’hésitait pas à « remettre de l’ordre » en lançant un arrêté visant à mieux réguler la publicité sur les débits des offres mobiles.

Pour autant, cette mesure ne semble pas avoir fait son effet et les opérateurs continuent de vanter des débits théoriques rarement atteignables. Deux mois après l’ordonnance, Bouygues Telecom annonçaitainsi fièrement le déploiement d’un nouveau réseau 4G à 150Mbits/s⁴ tandis qu’Orange indiquait son projet de déployer un réseau à 300 Mbits/s⁵.

Les Français sont-ils dupes ?

Pas si sûr…D’après le sondage de letamis, 47% des Français auraient des soupçons quant au débit réel de leur ligne.

En novembre 2013, la DGCCRF ³ (Direction Générale de la Concurrence, dela Consommation et de la Répression des Fraudes) prévoyait d'imposer plus de régulations sur les informations soumises dans les publicités, mais les changements prévus depuis l’arrêté, restent jusqu’ici peu visibles.

Sur les sites des opérateurs, on constate ainsi que la mention tant critiquée « jusqu’à X Mbits/s » reste toujours présente…

Sources¹ Etude menée par OnePoll pour letamis.fr en novembre 2013. 1000 adultes français ont été interrogés sur leur compréhension des débits internet.
2 commentaires - Voir | Rédiger

Bouygues propose son réseau mobile a Free

Ajouté le 10/03/2014 - Auteur : 0000

Les opérateurs de téléphonie candidats au rachat de SFR avaient jusqu’à mercredi 5 mars 20 heures pour déposer leur candidature. Le 6 mars, Vivendi a annoncé à l’Agence France Presse (AFP) avoir reçu une offre de Numéricable et une autre de Bouygues Télécom.

La première offre est de Martin Bouygues qui propose à Vivendi 10,5 milliards d’euros pour prendre 46% du capital du nouvel ensemble qui serait créé avec cette fusion.

Du côté de chez Numéricable, on propose à Vivendi la somme de 10,9 milliards d’euros et une acquisition de 32% de l’ensemble ainsi créé.



Dans une interview exclusive le 9 mars au «Parisien Dimanche » «Aujourd'hui en France», le ministre du redressement a marqué sa préférence pour un secteur de la téléphonie mobile avec trois opérateurs. Une manière de pousser l’offre de Bouygues sur SFR.

Martin Telecom a alors déclaré, dans Le Journal du Dimanche, que s'il rachète son concurrent, il revendra son réseau mobile à Free pour 1,8 milliard d'euros. Un réseau mobile avec 15.000 antennes et les équipements électroniques qui y sont rattachés, ainsi que les fréquences.

Une façon de mettre la pression sur Vivendi, alors que les deux offres dont dispose désormais la société procèdent de deux visions différentes des télécoms et aussi une manière de rassurer l'Arcep sur le maintien d'une concurrence bénéfique au consommateur. L'examen du dossier SFR par l'Autorité de la concurrence devant prendre environ de neuf mois.


La maison mère de Free, a confirmé avoir signé un accord de négociations exclusives avec Bouygues Télécom en vue de ce rachat. Ces fréquences seraient une véritable matière première pour Free mobile.

Martin Bouygues et Xavier Niel, ont enterré leurs haches de guerre mercredi dernier en discutant autour d’une table. En effet, les deux opérateurs ont un intérêt commun à contrer Numéricable qui pourrait devenir un concurrent trop puissant sur le marché de l'Internet fixe.

Pour les deux opérateurs, le gouvernement aurait ainsi un marché mobile qui revient à trois acteurs, tous sur un pied d'égalité: Orange Télécom et son réseau, SFR-Bouygues et son réseau et Free enfin doté d'un réseau.

Comparez les forfaits mobiles.



1 commentaire - Voir | Rédiger

Orange leader du secteur de la téléphonie

Ajouté le 07/03/2014 - Auteur : 0000

Les résultats de l’exercice 2013 d’Orange Télécom ont été communiqués ce jeudi.

Son chiffre d'affaire s’élève à 41 milliards d'euros pour 2013, en recul de 4,5 %, principalement du à la baisse des prix et de moins 12 % dans le secteur du mobile à cause de la concurrence accrue de Free Mobile.

Orange a toutefois multiplié par deux son bénéfice, à 1,9 milliard d'euros imputable à un jeu d'écritures comptables, mais aussi à la réduction de ses coûts de fonctionnement.



L’opérateur Orange a limité la baisse de sa marge opérationnelle d'un point en un an, à 30,9 %, grâce aux précédentes économies : 50 % de la baisse des revenus a été compensée par celle des coûts, contre 10 % en 2012.

En 2013, Orange Télécom a gagné près de 670.000 nouveaux clients, ce qui fait la meilleure période depuis 2009. Au dernier trimestre, 63 % des abonnements étaient «premium», donc à plus forte marge.

L’arrivée de la 4G est l’occasion pour l’opérateur de séduire de nouveaux clients en 2014.

Dans le secteur de la téléphonie en France, une profonde mutation du marché est amorcée avec 50 % des abonnés qui sont «SIM Only», sans engagement et sans subvention du terminal, contre 10 % un an plus tôt, traduisant une baisse du montant des abonnements.


La multiplication des offres triple ou quadruple play participe aussi à la baisse des tarifs.

Orange oriente aussi ses projets dans la fibre, après avoir multiplié par deux, son portefeuille clients, à 319.000, il vise un million en 2014, pour 6 millions de foyers raccordables.

Le développement du très haut débit fixe et mobile va s'accompagner d'une montée en puissance des services proposés et facturés par les opérateurs comme l’offre SmartHome d’Orange, regroupant un ensemble de services dédiés à la maison.

L’opérateur veut aussi devenir un acteur majeur dans le paiement sur mobile, une manière d’innover et de proposer de nouveaux services qui permettent d’améliorer l’expérience client.

Le paiement mobile sera en plein essor en 2014 et Orange Télécom en sera l’un des principaux contributeurs.

Comparez les forfaits mobiles.



1 commentaire - Voir | Rédiger

Déploiement 4G : Orange rejoint Bouygues

Ajouté le 06/03/2014 - Auteur : 0000

Les déploiements d'antennes 4G continue de manière soutenue, avec un mois de février plus dynamique que le mois de janvier.

Les opérateurs de téléphonie s’activent a développer leur réseau 4G, c’est un enjeu majeur pour attirer le plus de clients possible.

Comme tous les débuts de mois, L'ANFR (Agence nationale des fréquences) publie son bilan.

L’agence fait état de 13.599 sites autorisés pour la téléphonie mobile très haut débit (4G) tous opérateurs confondus. Ce chiffre est en hausse de 5,1 % sur un mois.



La guerre commerciale continue et après avoir lancé la 4G sur leurs offres premium, les opérateurs Orange Télécom, Bouygues Télécom et SFR ont dégainé la 4G sur leurs offres low cost (B&YOU, Sosh et SFR RED), une manière de concurrencer Free Mobile.

Grâce à l’utilisation de ses antennes 2G, Bouygues Télécom conserve son avance avec 6 029 supports 4G actifs, soit 133 de plus qu'un mois plus tôt, c'est Orange Télécom qui s’est activé avec 4 989 supports 4G actifs, soit 290 nouveaux supports de plus qu'au 1er février.

Loin derrière, SFR a mis en service moins de 200 nouvelles antennes en février pour un total de 1489.

L’opérateur Free Mobile réduit rapidement l'écart avec 1115 antennes 4G en service soit + 121 qu’un mois plus tôt.


L'opérateur Bouygues Télécom a mis sur le pied sur le frein du côté des fréquences 1800 et 2600 MHz, pour se concentrer sur le 800 MHz.

L'opérateur cherche apparemment à améliorer la qualité de son réseau 4G à l'intérieur des bâtiments.

Orange Télécom cherche à accroître sa couverture avec un nombre de nouvelles antennes en baisse par rapport au nombre de supports installés. Nul doute que l'opérateur rattrapera Bouygues Telecom d'ici la rentrée.

SFR, lui, a fait le choix de se concentrer sur les fréquences en or (800 Mhz), plus chères, qui représentent la grande majorité de ses équipements déployés et qui permettent plus de couverture.

Les abonnés de Free Mobile peuvent se sentir rassurer de voir que leur opérateur continue de déployer son réseau 4G. De plus l’opérateur doit également atteindre un objectif sur la 3G, soumis par l'ARCEP a une couverture en 3G de 75% de la population pour le 12 janvier 2015.

Comparez les forfaits mobiles.



1 commentaire - Voir | Rédiger

Free : Galaxy S5 de Samsung

Ajouté le 05/03/2014 - Auteur : 0000

La 9e édition du salon Mobile Word Congress, c’est tenue à Barcelone la semaine dernière. La planète téléphonie mobile y présentait ses nouveautés 2014.

Le nouveau smartphone Galaxy de samsung a été révélé comme la star de ce salon et les opérateurs de téléphonie français, Free et Bouygues Télécom parlent déjà de le proposer dès sa sortie mondiale le 11 avril 2014.



Ce smartphone Samsung Galaxy S5 sera doté du système d'exploitation Android le plus récent, soit 4.4 Kitkat. Ses dimensions : 142 millimètres de hauteur pour 72 millimètres de largeur et 8,1 millimètres d'épaisseur. En termes de connectivité, il embarque les technologies NFC, Bluetooth 4.0 et USB 3.0.

Le plus, c’est son appareil photo avec 16 millions de pixels, une vraie petite merveille de technologies ! Outre sa bonne résolution, il est doté d’un système de mise au point a « posteriori », c’est-à-dire une mise au point sélective réalisable après la capture du cliché.

L’opérateur Free devrait proposer ce nouveau smartphone 4G à l’achat ou à la location, en blanc et en noir sur sa boutique en ligne Univers Freebox. Les autres coloris, bleu électrique et or, seront visiblement proposées plus tard.


Free devrait proposer ce smartphone nu à 649,90 euros avec paiement possible en 4 fois, tout comme son concurrent Bouygues Télécom, qui l’a annoncé pour sa sortie le 11 avril au même prix.

L’opérateur virtuel prévoirait également de proposer le smartphone Galaxy S5 dans le cadre de son offre de location de mobiles haut de gamme, tout comme l'iPhone 5s par exemple.

Ainsi, pour 27,99 ou 31,99 euros par mois (abonné ou non Freebox), un utilisateur pourra profiter du dernier flagship de Samsung pour 12 euros par mois sur 24 mois, associé à un forfait 4G 20Go, (15,99 euros par mois pour les abonnés Freebox ou 19,99 euros par mois pour les autres).

En location sur 24 mois l’ensemble reviendra à 671,76 euros pour les abonnés Freebox et 767,76 euros pour les autres.

Reste à attendre les autres opérateurs, Orange Télécom et SFR, qui ne devraient pas tarder à faire connaitre leurs propositions concernant le Galaxy S5.

Comparez les forfaits mobiles.



2 commentaires - Voir | Rédiger

Sosh propose la H+ pour 19,99 €

Ajouté le 04/03/2014 - Auteur : 0000

Les opérateurs de téléphonie, cherchent à améliorer leurs forfaits et à élargir leurs gammes régulièrement, une manière de se concurrencer !

Commençons par l’opérateur SFR, qui casse le prix de sa gamme RED, en proposant des débits H+, HSPA+, ou encore Dual Carrier, qui sont des débits théoriques pouvant atteindre jusqu’à 42 Mb/s.

Son concurrent Orange, n’a pas tardé à lui rétorquer en réajustant son forfait Sosh à 19,99 €, proposé désormais avec l'accès à des débits H+.


Jusqu’à maintenant, le forfait Sosh à 19,99 € comprenait les appels, SMS et MMS en illimités et une enveloppe data de 3 Go qu'il était possible de consommer en 3G+, autrement dit, avec un débit maximal théorique de 14 Mb/s.

Les abonnés Sosh seront donc ravis d'apprendre, qu’à partir du jeudi 6 mars cette limite technique triplera.

Pour profiter des avantages de la H+, les abonnés du forfait à 19,99€/mois doivent être dans une zone de couverture H+ (Orange couvre 77% de la population en H+) et disposer d’un smartphone compatible, l’accès au réseau H+ se fera automatiquement.

Du côté de B&You, la low cost de Bouygues Télécom, pour le même prix les clients profitent de la 4G et les appels vers les fixes à l'international.


Free, lui, offre 20 Go de data pour le surf, mais seuls les possesseurs de Smartphones peuvent en profiter, bien sûr !

Ceci dit, le réseau de ce dernier n'est pas connu pour ne faire que des heureux, alors que celui de son concurrent Orange est réputé pour sa qualité.

En contrepartie, Sosh d’Orange met un terme à l'offre Cineday, qui permettait de profiter d'une place de cinéma gratuite, pour une place achetée et ce chaque mardi.

En effet, l'opérateur a constaté un faible intérêt de ses abonnés, pour cette opération, seulement 10 % en aurait profité. L’offre Cineday sera désactivée automatiquement à partir du 3 avril 2014 (dernière utilisation possible le 1 avril 2014).

L’opérateur low cost du groupe Orange, préfère se concentrer sur l'essentiel de son offre, puisqu’à partir de cette date, le forfait Sosh mobile associé à une Livebox passera à la H+.

Comparez les forfaits mobiles.



1 commentaire - Voir | Rédiger
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | »

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2017 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers