comparatif
Offre ADSL
Offre Mobile
Nous suivre
      

Les meilleures promos
-15€ offerts en vous faisant parrainer par l'un de nos 50 parrains
PROMO
Orange
1 mois offert (en + des promos en cours) en vous faisant parrainer par un de nos 80 parrains
PROMO
10€ de réduction en vous faisant parrainer par l'un de nos 20 parrains
PROMO
REJOIGNEZ-NOUS !
Zone admin

Test d'éligibilité de ligne ADSL (pour savoir à quelles offres vous pouvez souscrire)

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | »

les brèves

Free : Des nouveautés pour 2016 ?

Ajouté le 13/01/2016 - Auteur : 0000
Le 10 janvier 2016, Free Mobile a fêté ses 4 ans d’existence. Depuis son arrivée sur le marché mobile, les forfaits sans engagement se sont multipliés et les tarifs ont fortement baissé entre 2012 et 2014.


Cependant en 2015, les dernières surprises de Free Mobile pour sa 4ème année d’existence se sont raréfiées.

Au grand regret des consommateurs, notamment ceux qui attendent avec impatience le lancement d’un forfait intermédiaire entre la formule à 2€ et le forfait illimité avec 50Go de data à 19.99€.

En effet, Free Mobile pourrait séduire davantage de Français en lançant un nouveau forfait mobile à moins de 10€ pour les plus bavards qui utilisent peu ou pas leur mobile pour se connecter à Internet.

Etonnant d’ailleurs de la part du trublion, puisque ses concurrents, Sosh (low-cost d’ Orange Télécom), B&You (Bouygues Télécom) ou encore Red by SFR et Virgin Mobile proposent tous déjà une offre à moins de 10€ avec pour la plupart des appels, SMS et MMS illimités et un peu de data.


En attendant que Free Mobile se positionne sur ce créneau et pour ceux qui cherchent un forfait avec les appels, SMS et MMS illimités avec un peu ou pas de data, vous pouvez comparer les offres à moins de 10€ proposées par Sosh, B&You, Virgin Mobile, etc, ....

Offres promotionnelles des concurrents

De plus, grâce aux promotions lancées régulièrement chez les différents opérateurs mobiles, vous pouvez profiter en ce moment, par exemple, chez Virgin Mobile, d’un forfait illimité avec 1Go de data à 5.99€ à vie, ou encore avec 3Go de data à 9.99€ par mois.

Auchan Telecom, de son côté, propose un forfait illimité à 3.99€ par mois pendant 6mois.

La Poste Mobile commercialise une offre à 6.99€ également pendant 6 mois avec 3Go de data ou encore 3.99€ avec 20Mo de data….

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


Orange et Bouygues confirment leurs discussions

Ajouté le 06/01/2016 - Auteur : 0000
Les deux opérateurs télécoms ont confirmé, mardi, dans deux communiqués respectifs, « les discussions préliminaires engagées en vue d’un rachat » de la filiale de Bouygues par Orange.

Les deux acteurs ne pouvaient rester silencieux plus longtemps, compte tenu de l’importance des enjeux.


En effet, Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Télécom, devait mardi matin adresser ses voeux aux salariés.

Difficile dans ces conditions de laisser durer plus longtemps le suspense, alors que la veille encore, la CFDT demandait des explications à la direction.

Des clarifications étaient aussi attendues du côté des marchés.

La prudence reste néanmoins de mise. « A ce jour, aucune décision n’a été prise et rien ne garantit l’issue de ces discussions préliminaires », précise Bouygues.


Pour Orange, « ces discussions ne sont pas contraintes par un calendrier particulier et ne s’engagent pas sur un schéma prédéfini. »

Les deux groupes veulent faire passer le message que rien n’est joué.

Les deux acteurs avaient néanmoins déjà travaillé à un premier projet de rapprochement, il y a 18 mois (il n’avait pas abouti faute d’accord notamment sur le prix).

Et en se dévoilant publiquement, elles reconnaissent implicitement que le travail est relativement avancé.

Les différentes réactions

Les syndicats souhaitent que les négociations se fassent dans la plus grande transparence, avec l’inscription désormais de garanties sur le maintien de l’emploi chez les deux opérateurs.

L’association «UFC-Que Choisir» réclame des mesures afin que la concentration du secteur « ne porte pas préjudice à la concurrence ».

Pour l’association de défense des consommateurs, ce rapprochement engendrerait une restructuration du marché plus forte que celle consécutive au rachat de SFR par Numéricâble en 2014.

De quoi « menacer la continuité des investissements, gages d’un large accès au très haut débit », avec « le risque de hausses des tarifs ».

Orange Télécom de son côté n’a cessé de plaider pour un passage de quatre à trois opérateurs.

Une telle configuration, garantirait selon lui un redressement des marges et donc de la préservation de la capacité d’investissement des opérateurs.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, Bouygues Télécom, SFR et Orange Télécom.


Orange: Mariage avec Bouygues Telecom en janvier ?

Ajouté le 23/12/2015 - Auteur : 0000
Selon le quotidien « Les Echos », la période des fêtes de fin d’année ne dérange pas les patrons respectifs d’Orange et de Bouygues Telecom qui en profitent d’ailleurs pour entrer dans le détail d’un éventuel mariage.

Certains parlent d’une annonce possible début 2016.


D'après le quotidien Les Échos, les discussions « vont bon train » entre les opérateurs téléphoniques Orange , dont l'État français détient 23 % et Bouygues Telecom, propriété du groupe Bouygues.

L'opération consisterait pour l'opérateur historique (ex-France Telecom) à prendre le contrôle de son concurrent Bouygues.

Le groupe Bouygues pourrait à terme devenir le premier actionnaire du nouvel ensemble (entre 10 et 15).

Mais plusieurs points sont encore à régler à commencer par les valorisations des deux groupes.

En juin dernier, Patrick Drahi de SFR avait mis 10 milliards d'euros sur la table pour racheter Bouygues Télécom. En vain. En 2014, ce dernier en réclamait au moins 8 milliards, lors d'une première approche d' Orange .


Ensuite, cette transaction soulèverait une question de concurrence car elle permettrait au futur groupe de détenir autour de 50 % du marché de la téléphonie fixe et mobile en France.

Au delà des questions de concurrence, il convient de satisfaire Bercy aussi sur les conséquences sociales d’un tel rapprochement et sur le niveau d’investissement dans les réseaux mobiles et fixes en particulier dans la fibre, dès lors qu’il n’y aurait plus que trois opérateurs télécoms dans l’hexagone.

Certains observateurs proposent l’option pour le nouveau groupe, afin d'éviter le courroux des autorités de la concurrence, de revendre les réseaux de Bouygues Télécom à l'opérateur Free et les agences de l'opérateur à SFR.

Quoi qu'il en soit, le passage de quatre à trois opérateurs ne pourra se faire que si la concurrence sur le marché reste vive, ce qui suppose « au sein des trois opérateurs restants » qu’il y en ait « un qui soit animé d’une stratégie de conquête de nouveaux clients », a prévenu sur France Info Bruno Lasserre, président de l’Autorité de la concurrence.

Les autorités réglementaires devraient aussi imposer des cessions d’actifs.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


TELECOMS : Prix et Qualité du réseaux

Ajouté le 16/12/2015 - Auteur : 0000
Selon une étude menée par le cabinet de conseil AT Kearney, pour répondre aux nouvelles attentes et à l'évolution des modes de consommation des usagers, les opérateurs de télécoms vont devoir revoir leurs stratégies, entre convergence entre contenus et réseaux ou concentration sur la qualité du réseau.


Dans de nombreux pays, dont en premier lieu les Etats-Unis, le match est déjà joué entre opérateurs et pure-players.

La particularité du marché français est qu'il pourrait voir cohabiter et prospérer deux formes distinctes d'opérateurs", a estimé Hervé Collignon, associé d'AT Kearney, chargé des télécoms, des médias et des nouvelles technologies.

En effet, pour la majorité des personnes sondées en France par le cabinet, le prix ou la qualité de réseau restent les principaux critères d'achat (32% chacun), très loin devant la possibilité d'accès à la VOD (vidéo à la demande) ou les offres de jeux et applications (1%).

Pour autant, si 52% des Français favorisent un opérateur qui répondra en premier lieu à ces critères, 21% seraient "prêts à se contenter d'un service d'assistance uniquement réservé au traitement des requêtes relatives à la connectivité".


Selon le cabinet, en utilisant une stratégie de diversification, les opérateurs peuvent répondre à "l’attente du marché pour un opérateur qui concentre les services et accompagne ses clients", en particulier vers la VOD et les offres d'applications payantes, considérées comme possédant "un potentiel de développement" pour les opérateurs.

L’évolution très rapide de la demande et l'agressivité des acteurs américains obligent les opérateurs européens à faire rapidement des choix radicaux.

Pour l'Europe, cela représente une importance particulière afin d'éviter que la valeur générée ne parte que chez les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon, ndlr).

En France, la concentration inévitable du secteur devrait clarifier les positionnements très vite", conclut M. Collignon Hervé.

L'étude a été menée auprès de 15 000 personnes dans une vingtaine de pays européens et aux Etats-Unis.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


Promotions chez les opérateurs téléphoniques

Ajouté le 09/12/2015 - Auteur : 0000
Les opérateurs bradent les prix de leurs forfaits téléphoniques à l'approche des fêtes de fin d'année.

Noël est l’occasion d’engranger de nouveaux abonnés et pour ce faire les opérateurs ont déjà commencé une bataille sans merci en lançant une vague de promotions sur les prix de leurs forfaits téléphoniques largement avant l’heure !

Les opérateurs rivalisent de promotions incisives pour attirer les consommateurs à la recherchent d’un forfait moins cher.


L'occasion de profiter d'enveloppes internet importantes à petit prix.

Le détails des promotions chez SFR-Numéricâble, Orange Télécom et Bouygues Télécom.

SFR-Numericable (Red et Virgin Mobile)

Pour tenter d’amortir sa perte de plus 1,2 millions de clients un an après la fusion avec Numéricâble, SFR passe à l'offensive sur les forfaits de ses marques low-cost.

L’opérateur propose ainsi, le forfait mobile Red illimité avec 20 Go de données à 3,99 euros par mois pendant un an au lieu de 19,99 euros par mois.


Chez Virgin Mobile, des remises sont prévues pendant la période des fêtes avec des forfaits qui passeront de 7,99 à 1,99 euros par mois (pour 200 Mo d'internet 4G), de 19,99 à 3,99 euros par mois (pour 2 Go d'internet 4G) et de 24,99 à 9,99 euros par mois (pour 6 Go d'internet 4G). Ces offres sont valables un an.

La carte SIM est à 5 euros chez Red, contre 1 euro chez Virgin Mobile.

Sosh (Orange Telecom) et Bouygues Telecom

Peu habitué à baisser ses prix, Sosh la marque low-cost d’ Orange Télécom offre de son côté 10 euros de remise par mois, sur un an, sur ses forfaits à 19,99 et 24,99 euros qui incluent respectivement 3 et 5 Go de données internet en 4 G.

Les promotions sont moins spectaculaires chez Bouygues Télécom qui propose des remises sur les téléphones uniquement et réserve ses offres les plus attractives à ses clients.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


SFR devra accélérer le déploiement de la 4G

Ajouté le 02/12/2015 - Auteur : 0000
Selon le Journal du dimanche, l’ARCEP va bientôt publier son rapport sur les investissements dans le très haut débit mobile. SFR serait épinglé sur le déploiement de son réseau 4G.


Le contrat d’itinérance entre Bouygues Telecom et la filiale d’Altice pourrait être remis en cause par l’ARCEP (le gendarme des télécoms), afin d’accélérer le développement du réseau de l’opérateur, tout comme celui passé entre Free mobile et Orange télécom.

L’ARCEP devrait aussi dévoiler prochainement un rapport en lien avec ces contrats d’itinérance, puisqu’il porte sur les investissements des opérateurs pour la 4G.

Le gendarme se concentrerait sur SFR, deuxième en terme de part de marché, mais dernier pour le développement de son réseau, avec 4535 antennes contre 5164 antennes pour Free Mobile d’après l’ANFR, quatrième part de marché.

SFR se laisse donc distancer par la concurrence. Tandis que Free Mobile vient d’acquérir deux lots sur la bande 700MHz, SFR s’est contenté d’un seul.

L’Arcep s’inquièterait donc du manque d’investissement de SFR, rachetée depuis un an par Patrick Drahi.


Le contrat d’itinérance remis en cause ?

Le manque d’investissement de la part de SFR pourrait provenir du contrat d’itinérance entre les réseaux mobiles de SFR et Bouygues Telecom.

Ainsi, les abonnés de SFR bénéficient du réseau 4G de Bouygues Telecom qui couvre 72 % de la population contre 58 % pour celui de SFR.

Sur ce sujet, mi-décembre, le régulateur devrait publier un second document, qui se focalisera cette fois-ci sur les deux contrats d’itinérance actuellement en vigueur en France.

L’ARCEP souhaiterait que l’itinérance de SFR sur les antennes de Bouygues Telecom cesse au plus vite, mais que les deux opérateurs puissent quand même mutualiser leurs infrastructures.

SFR précise que les travaux pour cesser l’itinérance ont débuté en 2014 et qu’ils prendront fin d’ici 3 ans.

L’ARCEP souhaiterait toutefois imposer à SFR une obligation de couverture de population et des zones d’itinérance en 4G, fixée chaque année, avec ses propres antennes.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


Bouygues Telecom offrira prochainement la 4G

Ajouté le 25/11/2015 - Auteur : 0000
Bouygues Telecom vient d’annoncer à tous ses clients mobiles, que dès 2016, la 4G illimitée sera offerte tous les weekends pendant 6 mois.

A partir du 01 janvier 2016, les clients de Bouygues Télécom possédant un forfait B&You ou Sensation avec 3Go de data et plus, profiteront d’un accès Internet illimité tous les Week-ends et ce pendant les 6 premiers mois.


L’opérateur semble être sur la bonne voie, avec des résultats en très nette progression, axés sur une politique de recrutement intelligente, mais surtout de par une politique de fidélisation de ses anciens clients qui semble donner des résultats.

« Nos clients d’abord ! »

Grâce à sa stratégie « Nos clients d’abord ! » Bouygues Télécom proposera à tous ses abonnés B&You ou Sensation un forfait 3Go ou plus, l'internet illimité, hors de leurs enveloppes data, tous les weekends du premier semestre 2016.


A quels abonnés Bouygues Telecom profitent les weekends en surf illimité ?

Pour bénéficier de 6 mois de Week-ends Internet illimité sur votre mobile, il vous suffira d'être abonné au forfait mobile Sensation ou B&YOU 3 Go et +, ou soit de migrer/souscrire à une offre éligible entre le 23 novembre 2015 et le 31 décembre 2015.

Une opération déjà réalisée en 2015 à plusieurs reprises, qui ne concernait pas, par contre, les abonnés à la Bbox Nomad.

Pour profiter de cette offre, les clients concernés n'ont rien à faire, ils bénéficient automatiquement du data illimitée les weekends, sans avoir à éteindre et le rallumer leur mobile, comme c'était le cas auparavant.

Ce surf illimité permettra une connexion Internet depuis votre mobile sans que le moindre Mo ne soit décompté de votre forfait du samedi 00h01 au dimanche 23H59 et ce, pendant 6 mois à compter du 1er janvier 2016.

Vous pourrez ainsi Surfer, télécharger, regarder des vidéos en streaming depuis votre mobile.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


Free passe la barre des 17 millions d'abonnés

Ajouté le 18/11/2015 - Auteur : 0000
Iliad, la maison mère de Free vient d’annoncer un chiffre d'affaires en hausse de 5,3 % à 1,11 milliard d'euros au troisième trimestre. L’opérateur dépasse pour la première fois la barre des 17 millions d'abonnés.


De juillet à septembre, Iliad a profité principalement de la progression de 11,4 % de son parc d'abonnés dans le mobile à 463 millions d'euros alors que le fixe connaissait une croissance plus faible, de 1,4 %, à 651 millions d'euros.

Sur les neuf premiers mois de l'année, free a vu ses ventes augmenter de 6,4 % à 3,27 milliards d'euros, notamment sous l'effet d'une hausse de 15,7 % des activités mobile, à 1,34 milliard d'euros.

La forte croissance dans le mobile notée au troisième trimestre est essentiellement tirée par l'augmentation du chiffre d'affaires services, enregistrant une hausse de plus de 20 % et par des performances commerciales excellentes.


Côté fixe, Free annonce une « forte progression de la base d'abonnés haut et très haut débit avec l’arrivée de 91 000 nouveaux abonnés, soit une hausse de recrutements de 30 % par rapport au troisième trimestre 2014.

Au 30 septembre, l'opérateur enregistrait 17,4 millions d'abonnés, dont 11,3 millions sur le mobile et 6,1 millions sur le haut et très haut débit fixe.

Sur le mobile, Free a encore engrangé 390.000 nouveaux clients sur la période, portant sa part de marché à plus de 16%.

Par ailleurs, le groupe annonce avoir déployé durant le trimestre 657 nouveaux sites 4G, ce qui porte son total à plus de 4 600 sites, « soit une couverture de 57 % de la population ».

Un français sur 4 est désormais client chez Free

Actuellement, un français sur 4 est client chez Free. Au 30 septembre, l'opérateur fondé par Xavier Niel comptait 17,4 millions d'abonnés dont 11,3 millions sur le mobile et 6,1 millions sur l'internet fixe.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


1 commentaire - Voir | Rédiger

4G : Free rattrape Bouygues Telecom

Ajouté le 11/11/2015 - Auteur : 0000
Alors que les opérateurs ne ménagent pas leurs efforts pour déployer des antennes 4G afin de couvrir l’ensemble de l’hexagone, Free Mobile rattrape Bouygues Telecom.


L’Agence nationale des fréquences (l’ANFR) vient de publier les nouveaux chiffres concernant les antennes 4G installées en France. Alors que tous les opérateurs télécoms ont fait des efforts, c’est Free qui a progressé le plus.

Après avoir dépassé le nouvel ensemble SFR-Numéricâble il se rapproche maintenant de son autre concurrent Bouygues.

Free mobile se montre le plus actif pour déployer ses antennes 4G

Concernant le déploiement du réseau 4G, l’ANFR a publié ses chiffres pour le mois d’octobre. Ainsi, on compte désormais 19 162 antennes 4G dans l’hexagone contre 18 595 le mois précédent.

Ce qui veut dire, que les opérateurs ont activé 567 en 1 mois, ce qui démontre leur détermination à accomplir les objectifs.

Parmi tous les opérateurs, c’est Free qui en a déployé le plus. Ainsi, il se rapproche de Bouygues Telecom et il rattrape son retard.

Cependant le classement reste inchangé, Orange reste toujours premier par rapport au nombre d’antennes déployées.


4G : Orange toujours premier

Toujours d’après les chiffres publiés par l’ANFR, l’opérateur historique Orange reste en tête au niveau des sites 4G déployés, soit 8028.

Juste derrière, on retrouve Bouygues Télécom avec 6789 de sites 4G, puis Free Mobile avec 5164 sites déployés et enfin SFR qui en compte 3697.

Néanmoins il ne faut pas confondre nombre de sites déployés et couverture de la population.

Bien que Free accélère le pas, la couverture de son réseau n’est toujours pas à la hauteur de celle de ses concurrents.

Free utilise en grande majorité les fréquences de 2,6 Ghz qui ne permettent pas une couverture aussi étendue que SFR-Numericable ou Bouygues Telecom qui eux occupent les fréquences respectives de 800 Mhz et 1,8 Ghz.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


Numericâble-SFR reconquit ses clients perdus

Ajouté le 04/11/2015 - Auteur : 0000
Numéricable-SFR est parvenu à endiguer l'érosion du nombre de ses abonnés en septembre, au prix d'une campagne agressive de promotions.


Après deux trimestres marqués par la perte de 1,5 million d’abonnés, le nouvel ensemble est parvenu à stabiliser sa base clients en septembre et se félicite même d'avoir regagné des abonnés, grâce à la réussite de la campagne commerciale de rentrée, baptisée : "back-to-school".

Sur le mobile, Numéricâble-SFR compte désormais 21.807 millions de clients contre 21,895 millions fin juin 2015. Les abonnés aux réseaux fixes (ADSL et fibre optique) étaient 6,358 millions contre 6,4 millions, trois mois auparavant.

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre est en baisse de 3,5%, soit 2,77 milliards d'euros, mais le câblo-opérateur a réalisé un bénéfice net de 103 millions d'euros, contre une perte de 11 millions d'euros l’an dernier.

Entre le deuxième et le troisième trimestre, le nouvel ensemble a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 0,3%.


1,2 million de clients perdu en un an

Les activités dans le mobile sont particulièrement touchées, avec 1,35 million d'abonnés en moins. L'opérateur continue de payer la mauvaise qualité de son réseau, particulièrement ressentie l'année dernière et ses faiblesses dans la 4G, alors qu'Orange Télécom et Bouygues Télécom ont misé sur l'internet mobile très haut débit.

Conversion vers le très haut débit

Numéricâble-SFR mise sur la vente aux abonnés ADSL de SFR de contrats fibre pour améliorer ses marges.

Pour réussir cette transition, Numéricâble-SFR a mobilisé ses commerciaux pour promouvoir ces offres.

En un an, l'Arpu des clients de l'opérateur dans le fixe a gagné 1,5 euro à 35,8 euros. Ce qui le place largement devant Free (34,5 euros d'Arpu au premier semestre).

Moins de clients oui mais plus rentables !

L'opérateur compte désormais profiter des fêtes, périodes cruciales pour les opérateurs, pour continuer à regagner du terrain face à ses concurrents.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | »

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2017 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers